Forum

Et après les traitements...

Clairemily mer, 03/06/2020 - 12:15 (4) commentaire(s)

Bonjour, je m'appelle Claire, j'ai 47 ans. Début février 2002, le diagnostic est posé, cancer du canal anal. Tout est ensuite allé très vite, début mars, je commençait les rayons, 31 séances et la chimio. Au bout de la 1ère semaine de rayons, hospitalisation d'urgence pour me poser une colostomie car les rayons ont causés une fistule recto vaginale. 1 semaine à l'hôpital donc interruption des traitements. Dès ma sortie, reprise. Pendant 2 mois, des douleurs abominables au niveau du plexus et des intestins en permanence me font rester quasiment au lit toute la journée accompagnée de vomissements presque à chaque repas. Je ne mangeais presque rien. Même l'eau me faisait vomir. Début avril, retour à l'hôpital car il suspecte un ulcère à l'estomac vue mes douleurs. Tous les examens sont négatifs, soulagement. Depuis début mai, tous les traitements sont terminés. Les nausées, vomissements et douleurs intestinales ont continué et depuis quelques jours seulement je ressent un mieux et plus de vomissement. Je suis sous morphine.
Maintenant, c'est mon mental qui ne va pas du tout. J'ai peur de la suite déjà. La tumeur est elle partie, ou devrais je subir une opération ? Vais je devoir ma poche (stomie) toute ma vie ? Et puis la future opération pour réparer la fistule me fais très peur car je l'imagine très douloureuse. J'ai du mal à penser à autre chose. Rien ne m'intéresse, ne me fais envie. Je suis bien dans mon lit, allongée, toute seule à attendre que le temps passe. Je suis pourtant très bien entourée au quotidien de mon mari et ma fille de 22 ans mais tout le monde essaye de reprendre une vie "normale".
Je me demande si je vais arriver à reprendre goût à la vie un jour.
Merci de m avoir lu.

Clairemily mer, 03/06/2020 - 12:17

En fait, c'était en février 2020 et non en 2002.
Claire

atmed mer, 03/06/2020 - 13:33

Bonjour Claire,
Votre peur est bien compréhensible tout comme ces questions que vous vous posez et qui ne sont pas forcément faciles à aborder compte tenu de la sphère très intime qu'elles concernent. Mais vous devez pouvoir en parler en toute franchise avec l'un des médecins qui vous suit, celui avec lequel vous êtes le plus en confiance. Préparez cet échange en dressant par écrit une liste des questions que vous voulez lui poser afin d'être certaine de ne rien oublier le moment venu.
Bien cordialement
Dr A.Marceau

Clairemily mer, 03/06/2020 - 17:34

Bonjour,
Merci pour votre réponse. Je vais suivre votre conseil.
Cordialement.
Claire.

Almetta mer, 24/06/2020 - 21:05

Chère Madame,
un petit mot pour vous dire que vos mots sont très touchants. Je ne suis malheureusement pas médecin et je ne peux donc pas vous aider au sujet de votre question, mais vous m'avez touchée et donné envie de m'inscrire à ce forum juste pour vous envoyer tous mes encouragements. Bravo que vous avez touvé le courage, malgré le manque de forces et le moral bas, d'exprimer votre ressenti, ne serais-ce que sur un forum virtuel. C'est un signe de volonté de vivre et de vous en sortir, même si vous ne savez pas encore comment. Oui, suivez le conseil précédent, faites une liste de questions à poser au médecin. C'est fondamental que vous soyez informée. Et exprimez-vous aussi sur votre moral. Votre peur est plus que compréhensible. Quand on n'est pas bien physiquement et qu'on vit dans l'incertitide, c'est normal de se sentir comme ça. Mais ça peut changer, croyez-moi, vous n'êrea pas seulle. Alors chère Madame, je vous fais mes plus forts encouragements! Oui, courage, croyez-y dur comme le fer! Je vous embrasse et je pense fort à vous!