Forum

Choix pour mon séminome

cygre lun, 06/07/2020 - 01:41 (4) commentaire(s)

Bonjour à tous,
Je vais vous raconter un peu de mon histoire.
Il y'a 3 ans, j'ai passé un spermogramme qui a révélé une azoospermie. Suite à cette examen, mon urologue (retenez la bien, elle est importante pour la suite) m'a fait passer une échographie qui montrait un nodule de 2mm au niveau de mon testicule gauche. Ayant perdu mon meilleur ami d'un cancer (à 16 ans) et ma nature hypocondriaque ne m'aidant pas pour savoir quoi faire de ce nodule, j'ai donc demandé avis à cette urologue. La décision a été de ne rien faire et d'attendre de savoir comment il évolue.
Il y a un an, je suis retourné la voir pour une visite de contrôle puis l'infirmière qui m'ausculte me dit « Votre testicule gauche est quand même bien enflée je vais demander l'avis du médecin », cette fameuse urologue donc. Pour elle, tout va bien RAS, circulez y a rien à voir. Ah me voilà rassuré !
Sauf que, il y a un mois maintenant, ma testicule étant toujours grosse, je décide d'aller consulter mon médecin traitant... BRANLE BAS DE COMBAT. Il m'envoie directement faire une prise de sang et rendez vous est pris pour une échographie le lundi (c'était un vendredi). Bien sur, en mettant les formes car il connaît mon hypocondrie..
La prise de sang était nickel mais l'échographie ma fait retomber de mon nuage.. Extrait du CR : « Masse de 50mm hautement suspecte... » Autant vous dire que j'ai pleuré toute la nuit. Mon médecin m'a pris rdv en urgence chez un urologue et 10 minutes après être entré dans son bureau, le couperet est tombé « Monsieur vous avez une tumeur cancéreuse du testicule.. »
Bref, orchidectomie 2 semaine plus tard qui a révélé « un seminome pur de 6cm avec infiltration du rete testis et de la base du cordon. Pas d'extension à la vaginale, pas d'emboles vasculaires néoplasique identifiées, pas d'extension à l'épididyme. La limite du cordon est en zone saine. Stade pT2 »

Comme mes marqueurs sont bons et que le bilan d'extension n'a rien révélé de particulier, l'oncologue me laisse le choix entre une séance de chimio en ambulatoire ou de la surveillance active. J'ai lu sur internet que l'infiltration du rete testis + taille > 4cm était facteurs de récidive. Je ne sais pas du tout quoi faire, la chimio me fait peur..

Merci à tous de m'avoir lu et merci pour vos conseils...

rob lun, 06/07/2020 - 07:09

bonjour,
après moi j'irais presque jusqu'à dire que faire un peu de chimio est quand même un gage de sécurité,c'est mettre une chance supplémentaire de son côté.
après une chimio restera une chimio avec son côté positif,et bien sûr ses effets secondaires qui resteront différent d'une personne a l'autre.
je ne penses pas que internet soit le meilleur allié pour prendre cette décision,moi perso je serais resté dans le giron médical proche de vous,uro,médecin traitant,ect....
quand au premier urologue,vous n'êtes tout simplement pas tomber sur le meilleur de la bande et c'est domage,car en matière de cancer le temps est précieux.
bon courage a vous.

cygre lun, 06/07/2020 - 09:34

Bonjour Rob,

Oui je pensais comme ça au début. Mais, à la lecture des différents témoignages, j'ai l'impression qu'il y a beaucoup plus de recidive que je pensais sur des personnes ayant pourtant fait la séance de chimio préventive et que les récidives dont beaucoup plus "violentes" (dans le sens ou ça "repop" n'importe où)...

atmed lun, 06/07/2020 - 10:28

Bonjour,
La décision ne peut être prise que par vous après discussion avec votre urologue, lequel doit vous présenter tous les arguments (le pour, le contre) pour prendre votre décision. Bien sûr, vous pouvez solliciter un second avis auprès d'un autre urologue ou d'un oncologue.
Bien cordialement
Dr A.Marceau

cygre lun, 06/07/2020 - 16:21

[quote=atmed]<p>Bonjour,<br />
La décision ne peut être prise que par vous après discussion avec votre urologue, lequel doit vous présenter tous les arguments (le pour, le contre) pour prendre votre décision. Bien sûr, vous pouvez solliciter un second avis auprès d'un autre urologue ou d'un oncologue.<br />
Bien cordialement<br />
Dr A.Marceau</p>[/quote]

Bonjour,

Merci beaucoup pour votre réponse (qui ne m'aide pas beaucoup à vrai dire). En tant que médecin, que pensez vous de mon cas ? Une chimio est elle réellement nécessaire ? Pourquoi les personnes ayant fait la chimio ont elle une recidive plus violentes que les personnes n'ayant rien fait (c'est mon impression) ? La taille et l'infiltration du rete tests sont ils réellement facteurs de risque ?

Merci