Forum

Cancer, traitement et sexualité

MarieBalma mer, 05/05/2021 - 13:45 (3) commentaire(s)

Bonjour à tous,
Ma question peut surprendre, voire gêner et j'espère sincèrement que certains oseront répondre.
Voilà j'ai 58 ans et un cancer du canal anal. Une de mes amies ayant eu un cancer de l'utérus, pour lequel elle est en rémission, me dit que depuis qu'elle a commencé la radiothérapie elle ne peut plus avoir de rapport sexuel car son vagin est rétréci ce qui rend la pénétration douloureuse. D'ailleurs plus d'un an après la fin de son traitement elle se plaint toujours de douleurs au niveau de la vulve.
Mes questions sont donc les suivantes : d'autres personnes ont-elles connu ce problème ? Est-ce un effet secondaire courant des traitements ? Y a-t-il une solution, préventive ou curative, à ce problème ?
Peut-être que même si vous n'avez pas connu ce problème en avez-vous entendu parler.
Merci de vos réponses.
Marie

Béné971 mer, 05/05/2021 - 14:57

Bonjour Marie,
J’ai les mêmes inquiétudes que vous et je me suis beaucoup renseigné à ce sujet.Pour conclure que la réaction aux rayons se poursuit dans le temps et que chaque personne réagi différemment. J’ai fait ma radiothérapie au mois de janvier pour une tumeur du rectum et jusqu'à mon opération il y a 15 jours j’ai pu faire l’amour normalement .
Bénédicte

Minouk mer, 05/05/2021 - 15:23

Bonjour Marie,
Votre question m'interpelle particulièrement pour avoir dû faire face à ces difficultés. Suite à la radiothérapie et une chirurgie pour un cancer rectal je me suis retrouvée avec une sténose vaginale.
Le tout s'est règlé avec les dilatateurs vaginaux et beaucoup de constance et persévérance sur recommandation de la gynécologue. Par contre, j'aurais aimé qu'on m'en parle avant les traitements ça m'aurait permis de le faire en prévention.
Courage, c'est un problème qui se règle.
Bonne journée
Monique

MarieBalma jeu, 06/05/2021 - 11:18

Bonjour et merci de vos réponses.
Je vais donc investir dès maintenant dans des dilatateurs vaginaux pour commencer en même temps que les traitements en préventif.
C'est vrai que c'est un problème dont on ne parle pas et qui est pourtant important dans la vie de couple.
Bonne journée.