Forum

Pas de titre sympatoche trouvé

Marween dim, 15/08/2021 - 20:52 (6) commentaire(s)

Bonsoir tout le monde,
Comme à mon habitude, je n'ai pas été très active sur le forum mais j'ai pris le temps de lire un bon nombre de vos messages. Je me suis réjouie de bonnes a nouvelles annoncées qui m'ont donné beaucoup d'espoir même si j'ai pu me sentir attristée par certains témoignages notamment ceux venant des ami(e)s du forum que je ne connais que par leur sympathique pseudo. J'aime beaucoup la création "Moufette" d'ailleurs. La bêbête est plutôt mignonne comparée à d'autres que l'on compare au cancer du genre "le crabe", "l'oursin" l'our(sein)... Bref. Les amis, vous voulez connaître la nouvelle du siècle ? j'en ai terminé avec la chimio ! Youpi. C'est une sacrée porte qui se ferme. Je n'en pouvais plus d'entendre les machines faire couler le produit dans mon PAC que j'avais nommé Victor le nettoyeur. Il faut avouer qu'à la fin, Victor tirait la tronche et ma peau n'en pouvait plus des aiguilles et du Taxol. J'admire les combattants des chimio palliatives qui doivent subir Mr et Mrs aiguilles toutes les 2 voire 3 semaines. Bref, terminé le Taxol mais la route est encore quelque peu sinueuse même si j'ai pu trinquer en criant "ça y est, j'en ai terminé avec le cancer !". Le retour à la réalité est venu avec la fin des vacances en me laissant un moral plutôt morose, comme un dimanche soir. Je m'étais peut-être un peu trop enflammée après l'annonce de bonnes nouvelles : pas l'ombre d'une altération génétique connue n'a été détectée (youpi), la chimio est terminée depuis le 02/08 (youpi), toujours pas de crabe à l'horizon qui se serait transformé en tourteau (youpi). Pourtant, je flanche. C'est normal après coup puisque de nouvelles réjouissances font leur apparition : mardi (le 17/08), je dois encore allonger mon corps fatigué par les barbituriques, sur le billard des chers et tendres chirurgiens de Curie. Cette fois, on vire la PAM ! J'ai mis un temps avant de comprendre qu'il s'agissait du mamelon, une bonne partie de ma féminité. J'en prends un coup, d'autant plus que mon chirurgien avait fait une super belle reconstruction immédiate. J'angoisse d'autant plus qu'il refile la besogne à sa collègue puisqu'il a posé ses congés à cette période. Pas grave, je lui ferai payer à la rentrée en lui apportant un muffin dégueulasse. ^^ Qu'importe, j'ai insisté, pleurniché, supplié pour attendre son retour et la réponse était ferme et sans équivoque : "non, cela retarderait la radiothérapie". Pas le choix ma grande, tu passeras sur le billard en août. Je n'y avais que très peu pensé à cette opération étant très prise par mes bouquins de préparation de rentrée en tant que professeure des écoles. Je me retrouve satellisée entre la gestion de tous mes rendez-vous médicaux et la préparation complexe d'une classe double niveau à effectif exponentiel. Bien que remerciant tour à tour les équipes médicales de me sauver de ce traquenard en leur offrant mes petites mignardises Maison (avec un grand M), il faut avouer que les critères professionnels passent en second plan et Curie me cogne tous mes rdv en plein jour de semaine à des heures tantôt matinales à tardives. J'ai longtemps fermé les yeux sur l'impact des traitements sur le plan familial et professionnel mais j'ai reçu une belle claque lors de mon dernier échange avec le service de radiothérapie dont cette dernière devra être effectuée, devinez quoi, en septembre ! pile poil pendant la rentrée. La personne que j'ai eue bien que très aimable m'a bouleversée : "Madame, nous avons l'habitude d'encourager nos patients à reprendre une vie professionnelle mais là, ce n'est vraiment pas raisonnable. Vous êtes jeune et il faut avant tout penser à votre guérison et peut-être retarder votre année scolaire". Ce fut une claque, une mandale ! C'est vrai que je suis claquée. Je bosse comme une acharnée, pensant pouvoir enseigner cette année et j'ai bien peur effectivement de ne pas en avoir la force de pouvoir le faire (le courage peut-être aussi). La chimio m'a bien déplumée (dans tous les sens du terme) et s'en suivront : cette opération assez difficile, 5 semaines de radiothérapie, un an de cure d'Herceptin (anticorps) et enfin, 5 ans d'hormonothérapie. J'ai rêvé et rêve encore d'une vie normale sans penser et réfléchir "comment gérer cancer/vie personnelle".
Je pense bien à vous, même si j'écris peu. Vous êtes dans ma tête à chaque passage à l'hôpital et il m'arrive même de regarder certains patients en me disant "si ça se trouve, il écrit sur le forum de la ligue."
Bises
Marine

rob lun, 16/08/2021 - 00:39

bonsoir marine,
c'est vrai qu'il va le mériter son muffin dégueu le bougre,ya quand même de quoi rager.
j'ai toujours dis sur ce forum qu'il fallait un gros paquet de courage pour lutter contre le cancer et tu en es le parfaite exemple marine,puisque pour faire une rentrée scolaire+intervention+tous les traitements,bein chapeau l'amie,on ne peut que te souhaiter de tous réussir,en plus si j'ai bien suivi tes posts çà serait la première car tu es fraichement diplômée,donc double chapeau l'amie.
certains disent que l'on a tous une force au fond de nous même,c'est peut être le moment marine d'aller puiser dedans si ce n'est déjà fait.
bonne continuation marine,pour moi c'est jouable........

Moufette lun, 16/08/2021 - 07:27

Bonjour Marine,
Merci pour toutes vos nouvelles, quel programme en effet ! Et félicitations pour votre fin de chimio.
Moi aussi quand je croise des patients je me demande "est-ce qu'ils sont sur le forum", lol.
Oui c'est la tuile cette opération, comment ça se fait qu'ils s'y prennent en 2 fois ? J'ai eu une pamectomie. Bon ça fait un look un peu étrange avec un sein qui fait un clin d'oeil à l'autre, mais on s'habitue. Et il y a des solutions après : tatouage, reconstruction, prothèse. Le matin de l'opération mon chirurgien venait de découvrir les prothèses Pink Perfect, haut de gamme qui tiennent longtemps (pas besoin de les retirer chaque soir sur sa table de chevet !?). Allez y voir, ça fait bizarre de choisir sa taille et couleur de mamelon comme sur la Redoute, mais pourquoi pas!
Pour le travail, pourquoi pas couper la poire en 2 et décaler votre rentrée de 2 ou 3 mois le temps de passer les rayons et vous reposer un peu ? Votre médecine du travail est là pour vous accompagner ... Lundi dernier pour ma dernière séance, la radiothérapeute m'a dit de reprendre à mi temps "sinon vous irez droit dans le mur". C'était une phrase générale et pas destinée à la Moufette tristounette que je suis. J'ai hâte de reprendre, mais c'est vrai qu'une reprise progressive est + sûre après tout ce qu'on a encaissé.
Je vous souhaite le meilleur et plein de force pour votre opération demain

Marween lun, 16/08/2021 - 13:14

Merci beaucoup pour vos retours qui me touchent beaucoup les amis. Ma décision est prise, je vais retarder ma rentrée scolaire afin de me laisser un peu de temps pour me rétablir et entamer plus sereinement l'année. Effectivement Moufette, d'après les premiers conseils que j'ai eus, il est préférable de repousser la rentrée de 2 à 3 mois.
Concernant l'opération, il serait assez courant d'effectuer "une retouche". A départ, la biopsie n'avait repéré que du carcinome in situ et non infiltrant qui nécessitait tout de même une mastectomie. Ce n'est qu'à l'analyse de la pièce opératoire qu'ils ont découvert 2 tumeurs HER2+++ avec de l'in situ dans le mamelon. Il faut donc le retirer avant la radiothérapie. J'appréhende de me retrouver avec la balafre à la place du mamelon mais j'essaierai de faire avec (pas le choix). Merci pour l'info Moufette, je suis contente qu'il existe des solutions pour retrouver notre part de féminité.
Je vous souhaite le meilleur aussi.
PS : Rob, je ne rigole pas mon chirurgien aura bien droit à son muffin et il sera des plus infame s'il m'annonce qu'il ne pourra pas me "récupérer" en tant que patiente ! Ah ah ! :)

Béné971 mar, 17/08/2021 - 02:29

Bonsoir Marine,
Vous êtes très courageuse et ces derniers mois vous avez vecu beaucoup de choses :choc de l’annonce ,opération ,chimios,les révisions, les examens réussis, et bam une autre opération prévue et le choc psychologique qui va avec..Prévoir un délai pour assimiler tout ça c’est raisonnable à mon avis, vous n’êtes pas Wonder woman! Moi,aussi,travailler me manque mais je ne pourrai pas faire une semaine normale snif!
Béné

Romeo mar, 17/08/2021 - 09:05

Bonjour Marine
C est aujourd hui le grand jour , alors tout mon soutient et affection pour vous . Vous avez bien fait de retarder votre rentrée car on ne peut pas tout encaisser et faire comme si de rien n était . Les qq mois de repos vous permettrons de récuperer et tt remettre à plat . Bon rétablissement et continuer d écrire , j adore .
Roxane

Huma mar, 17/08/2021 - 16:09

Bonjour Marine j’arrive bien tard mais je pense bien à vous et vous envoie tout mon soutien.
Une double opération est quand même un coup de massue mais vous êtes forte vous le surmonterez. Vous avez eut raison de retarder votre rentrée. . Le traitement nous laisse des séquelles pendant un petit moment quand même alors prenez le temps qu’il faut pour bien vous remettre et reprendre dans de bonnes conditions physiques et psychologiques aussi.
Ah oui j’oubliais le plus important quand même ..BRAVO pour votre fin de chimio. Vous avez été courageuse pour avoir en plus passer et réussie votre examen et supporter une chimio ! Vous pouvez être très fière de vous !
Revenez donner de vos nouvelles quand vous le pourrez . A bientôt et courage.
Huma