Forum

Et ça continue encore et encore..comme dirait Francis ….

Davis mer, 29/12/2021 - 19:58 (11) commentaire(s)

Salut à tous.. j espère que vous avez passé de bonnes fêtes de Noël et que votre réveillon du jour de l’an se présente sous les meilleures horizons… de mon coté c était super on a bien mangé bien bu les enfants étaient heureux… pour moi c est le principal…. mais voilà je commence à accuser le coup.… je le sens … ça arrive.. Petit moral depuis quelques jours… des idées pas très roses…des nuits courtes … je le sais que tout au fond ça doit vous arriver aussi d’y penser … est ce que c était le dernier… ? dans quel état je serais au prochain… ? Qui aidera les enfants pour faire le sapin si je ne suis plus là ..? bref des questions à la con qui n’ont aucun sens je le sais et surtout aucune réponse , qui ne m’aident absolument pas mais qui sont là malgré tous mes efforts pour ne pas les laisser m’envahir … le scanner de mercredi prochain est sûrement l’explication à tout ca je le sais ! J aimerai me foutre dans mon lit et me réveiller jeudi prochain. Fatiguée de tout ça ! Ca sera comment la semaine prochaine ? A quelle sauce le crabe va t’il me manger ? Vais je pouvoir conserver ma qualité de vie ? J’ai de la chance je le sais mais jusqu’à quand ? Plus les années passent et plus j ai l’impression d’être plus proche de la fin que du début … Voilà un c est post à la con aussi… pas très optimiste…qui va peut-être vous pourrir le moral et j m’en excuse d’avance mais il n’y a qu ici que je peux tout déballer.. et aujourd’hui J en ai marre marre marre !! Je pourrais pleurer toutes les larmes de mon corps. Je pourrais hurler. J’en veux à la terre entière. Je voudrais avoir tous les problèmes de la terre mais pas celui là. Les proches sont là mais ne comprennent pas .. comment pourraient ils entendre tout ce désespoir. ! il faut le vivre pour vraiment savoir …pour eux tout va bien aller. ….. chimio palliative chimio adjuvante pour eux c tout pareil …c est de la chimio mais moi je sais que non et que malheureusement je fais partie du 1er groupe ! Ca veut dire quelque chose mais je suis incapable de leur remettre ca sur la table à chaque fois pour qu ils comprennent vraiment et que même si aujourd’hui je cours je chante je rie et que je vis comme eux … tout ca finira mal. C est malheureusement souvent le cas et les derniers mois ne m’ont pas fait mentir. Les copines de combat ont été nombreuses à s’envoler. Bon voilà de toute façon pas le choix c comme ca…. Putaiin de maladie !

Béné971 mer, 29/12/2021 - 20:52

Bonjour Nadège,
Je pense que la question "est ce que je serais là à Noël 2022?"tous ici on se l’ai posé et ça pince évidemment. Mais d’abord même les biens portants qui eux ne se la pose pas pourraient ne pas être là et en plus on peut rien y faire.
Je sais que tu n’as pas apprécié les psys que tu as rencontré mais je pense que tu as besoin d’aide . Alors essaie à nouveau, ou si tu es croyante va demander de l’aide ou achète des lectures. Tu connais Guy Corneau ? Je ne l’ai pas encore lu mais j’aime bien sa façon de penser.
J’aimerai pouvoir faire plus et te rassurer.
Mercredi je serai avec toi par la pensée .
Béné

rob mer, 29/12/2021 - 21:21

bonsoir nadège,
On appelle çà se torturer l'esprit chère amie et je suis d'accord avec toi on a tout ce qu'il faut pour le faire avec nos cancers.
On peut le faire toute la journée même la nuit,jusque épuisement physique et moral,la seule chose a savoir c'est que çà sert absolument a rien du tout,juste se faire souffrir encore plus,mais malheureusement le cerveau est fait ainsi et il faut le leurrer en permanence.
Tu as raison de dire que tu ne sera peut être pas la pour le prochain réveillon,tu peux dire la même chose pour la rentrée des classes et pleins d'autres évènement qu'il y aura tout au long de l'année .
Tu sais nadège nous sommes plusieurs sur ce forum,moi le premier,a se demander comment va être pour l'année 2022;
Moi j'ai 3 grands objectifs pour 2O22, mes 59 ans en avril, les lapins en chocolat,un belle été avec mon cayak,et noël 2022,voilà rien que çà,par contre chui bien conscient que je ne peux en voir qu'un seul, ou deux,ou trois,mais je n'arrive pas a me rendre la vie triste,je ne laisserais pas ce plaisir a mon cancer.
il faut bien garder a l'esprit que l'on peut déjouer tout les mauvais pronostics de nos différents cancers a tous,certes on est moins bien logés que beaucoup de monde qui nous entoure et tu as parfaitement raison de dire que c'est l'endroit parfait pour vider son sac,mais pour moi une chose est sur,quoiqu'il arrive il ne faut pas gaspiller toutes ses belles journées qui s'offrent a nous,on a des pathologie très grave et c'est pas sûr que l'on a le temps de trop réfléchir de quoi demain sera fait,alors moi j'ai fais le pari de vivre le plus proche de la normal et au jour le jour.
C' est très dur cette vie pourri avec le cancer,mais que faire,comment faire,j'ai pas la solution miracle a te donner,parce que elle n'existe pas malheureusement,il faut juste faire avec le cancer et faire en sorte qu'il nous bouffe pas,par contre nous on peut le bouffer et il faut y croire dur comme fer et cela jusqu'au dernier souffle.....
J'espère juste t'avoir remonter un petit peu le moral,on est a tes côtés,tu n'es pas seule .
bonne soirée et courage,le meilleur est a venir.

Huma mer, 29/12/2021 - 22:33

Bonsoir Nadège ça sent le moral au fond du puits ça . Je n’ai pas le même K que vous, je ne peux donc pas comprendre ce que vous ressentez comme d’autres qui ont des pathologies lourdes comme vous . Mais vous savez Nadège je pense comme Béné . Même des personnes bien portantes peuvent très bien ne pas être là à noël prochain en mourrant d’un accident de la route ou d’autre chose. Regardez les personnes qui sont décédées du Covid . Elle ne savaient pas que ce virus leur prendrait la vie. L’avenir est incertain pour tous . C’est juste que nous avons plus de pensées noires pour se torturer l’esprit .
J’espère que votre moral va remonter et que vous allez reprendre la bataille . Courage Nadège on est avec vous par la pensée .

Tarente jeu, 30/12/2021 - 10:15

Bonjour Nadège, moi aussi je souffre de cette putain de maladie. Pas le même que le vôtre.. Moi aussi j'ai des idées noires qui m'envahissent de temps en temps comme vous, et c'est vrai aussi que les gens qui m'entourent ne comprenne pas les craintes que je ressens , pour eux, il faut que j'oublie cette maladie, car soit disant je ne suis plus malade. Mais eux ne subissent pas comme moi tous les six mois un contrôle comme nous les malades.. Et il est vrai comme vous dites tous sur le Forum, les nons malades peuvent comme nous partir brutalement, mais la seule différence c'est qu'ils n'ont pas une épée de Damoclès sur leur tête.. Allez courage Nadège, mes pensées vont accompagneront mercredi pour votre scanner. Je me permets de vous faire des Bises..

Souricette jeu, 30/12/2021 - 10:49

Bonjour Nadège, c'est vrai que les périodes de fêtes sont propices aux idées noires. Non, ce n'est pas la fête pour tout le monde et il y a beaucoup de gens isolés, malades, ou en rupture qui ne s'éclatent pas à Noël ni au Jour de l'An. Beaucoup plus qu'on ne le croit. Je vous comprends, et tous, ici, un jour ou l'autre, nous avons connu cette baisse de régime : Combien de temps encore ? Mais au bout du bout, est-ce le plus important ? Le plus important n'est-il pas de profiter de chaque jour ? Je sais, facile à dire, mais en vrai, on fait comment ? Je n'ai pas de solution miracle, mais tout comme Rob ou Stephane ou d'autres sur ce forum, j'essaie de leurrer mon cerveau : même si certaines activités sont moins accessibles aujourd'hui qu'avant, je continue à les faire à mon niveau (gym, par exemple), et bien que ne pouvant pas être vaccinée, donc mise à l'écart de la société (pour moi pas de resto, ciné, concert, etc..., peu de réunions de famille et si réunion de famille avec peu d'invités et tout le monde masqué !), et bien j'essaye de ne pas perdre le contact : téléphone, visio, thé ou café autour d'un bon gâteau -fait par mes soins-, avec juste ma voisine d'en face, histoire de passer une heure ou deux. Ce sont des petits plaisirs, mais je vous assure, que pendant ce temps là, je ne pense à rien d'autre qu'à l'instant présent. Je vous souhaite d'arriver à surmonter ce coup de blues et souvenez-vous qu'ici vous trouverez toujours du réconfort.

Vendredi jeu, 30/12/2021 - 11:45

Bonjour Nadège
Je comprends très bien votre désarroi ,car je vis la même chose depuis la récidive, mais en même temps je me dis que personne ne peut prédire sa mort,c'est vrai que nous avons plus de risques, mais personne n'est à l abris d un accident d un avc,j'ai une amie qui est décédée pas de ses 3 cancer, mais du Covid19...
C'est vrai que c'est compliqué de faire des projets, mais i faut vivre les moments présents ,et garder espoir que la médecine évolue. Et je me sens chanceuse quand je me compare aux malades (la maladie de charcot ,les personne vivants avec la mucovisidose.....
Moi aussi je pleure et je trouve cela injuste, mais après je me relève et je continue le combat ...
Bon courage et beaucoup de force.
Djema

Stephane14 jeu, 30/12/2021 - 16:02

bonjour Nadege
Houlala ça ressemble à un gros gros coup de mou ça ...... comme je sais en faire de temps en temps
Je comprends tout a fait ton désarroi. Nous sommes en plus dans une période festive et familiale, on voit les enfants remplis de joie autour du sapin, on voit la famille qui à cette période de l'année déborde de projets et de bonnes résolutions et nous on est là à se dire ... est ce que je serai là l'année prochaine pour fêter Noel avec mes proches.
On se voit partir alors on broie du noir et difficile d'expliquer ce que l'on ressent car nous savons bien sur ce Forum combien il est difficile d'expliquer ce que l'on ressent à des personnes qui sont en bonne santé. C'est presque impossible. Je soupçonne même certains autour de moi à qui je raconte mes petites misères de penser que j'en rajoute un peu.
Alors oui, tu as raison sur un point, personne ne sait ni toi, ni moi, ni une personne d'autre si elle sera là le 25 décembre 2022 pour ouvrir les cadeaux, c'est comme ça et c'est tant mieux. Imagine deux secondes si on te disais demain matin, Nadège il vous reste 3 mois, 6 mois, un an ... profitez bien, ce serait juste invivable pour toi et tes proches.
Il y a des centaines, des milliers de personnes qui ont démarré l'année 2021 en pleine forme et qui ne sont plus là ... à cause du Covid, d'un AVC, d'une rupture d'anévrisme mais aussi au volant, en faisant du sport, en bricolant, en ne faisant rien, c'est la vie qui peut être aussi cruelle qu'elle est belle quand elle le veut bien

Je me pose parfois les mêmes questions que toi. Et généralement ça finit par une bonne crise de larme où j'en veux au monde entier. Et une fois passé, je me sens bien. Il faut vider le trop plein de stress, de tension, d'effort, de peine. Il faut que ça sorte d'une manière ou d'une autre. Et le crier sur le Forum est une manière comme une autre d'autant que nous savons toutes et tous qu'ici il y aura des oreilles attentives

Et puis après mon coup de mou, je me remémore les bons moments des jours passés et je me projète sur les futurs bons moments à venir en me disant que les moments difficiles servent à profiter encore de ces petits moments de bonheur. Et je fais des projets .... pas à 3 ou 5 ans non mais à 3 - 6 mois. Primo ça me permet de les renouveler plus souvent et puis je me dis qu'en 3 -6 mois, il peut pas m'arriver grand chose. Et mes projets sont simples, faire une randonnée, faire une sortie vtt, guetter les premières primevères, me promener en forêt en espérant voir des biches, faire une surprise à mon épouse pour son anniversaire. Ce sont des petites choses mais qui me permettent de m'accrocher lorsque j'ai un moment de doute

Je connais un vieux Normand qui résume tout en une phrase : il faut s'accrocher et ne jamais rien lâcher car le pire n'est jamais certain

J'espère très sincèrement que ce passage à vide sera vite derrière toi
Je te souhaite beaucoup de courage
Stéphane

Tarente jeu, 30/12/2021 - 16:40

Bravo Stéphane, j'aurais pas dis mieux, et Je me retrouve beaucoup dans ton témoignage ..Merci Stéphane grâce à toi,mon moral est de nouveau au beau fixe et je vais terminer l'année en beauté avec toute ma famille et ça c'est une grande chance.. Allez courage nadège,je sais que c'est facile a dire..bises.

Nathalie29 jeu, 30/12/2021 - 19:36

Bonsoir Nadège.
Je t'aie lu avec attention et tu mets des mots sur toutes ces pensées négatives qu'ont les personnes qui ont un cancer.
Lors d'un de mes posts, tu as été la seule à me répondre et j'ai senti énormément de peurs de ta part.
Je t'avais répondu que chaque K est différent et chaque individu aussi.
C'est en lisant les posts de personnes sur le site que j'ai retrouvé la Niake pour aider Marc, j'ai souvent souri devant les posts de Rob et de Stephane. Après, je vivais au jour le jour et j'essayais de transmettre cette force à Marc. Je vois ici des personnes qui se battent avec dignité depuis des années et ça ,c'est un moteur. Utilisez cette force pour boxer votre K, vous y arriverez, c'est OBLIGÉ.
2022 arrive et avec elle de l'espoir, des jours qui vont rallonger, des fleurs qui vont éclore. Allez , battez vous.
Évidemment, je n'aie pas un K mais je me suis battue points serrés et j'ai aidé Marc à boxer ce K . Je me disais ,il y arrivent alors nous aussi. La positivité que j'ai trouvé ici m'a aidé .Merci a tous.
Passez un bon st sylvestre.
Nathalie

Koryne jeu, 30/12/2021 - 23:19

Bonsoir Nadège.
Tout est dit, le bon comme le mauvais. Oui, il faut dire ses peurs, crier à l'injustice, pleurer de désespoir...et puis le moral remonte un peu plus de jours en jours. Alors oui, les fêtes de Noël et de fin d'année ne sont pas des fêtes pour tout le monde (moi,y compris!!), mais on commence à faire "comme si ça allait" et puis ...au final ça le fait.
Oui, les proches ne ressentent pas ce que nous ressentons mais je pense qu'il leur est difficile de faire mieux, certains n'arrivent pas à exprimer leurs souffrance face à un être cher malade, d'autres tentent de minimiser pour ne pas "enfoncer le clou" déjà bien présent.
je dis souvent "je fais comme je peux" et j'applique cette phrase pour les autres.
Un jour après l'autre, c'est ainsi pour tous mais nous en avons certainement plus conscience que les non malades, et c'est là que les idées "non roses" surgissent. Laisse les venir et repartir, ne les retiens pas, savoure les petits instants de douceur. Tu as du regarder tes enfants avec tendresse et amour quand ils ont fait le sapin, reste sur ces doux instants .
N'importe qui peut "s'envoler" à tout moment sans avoir su apprécier le bonheur de la vie. Dans notre malheur, nous savons combien les jours ou tout va bien sont précieux et beaux.
Allez, zou, ça va le faire, tu vas reprendre du "poil de la bête", te remobiliser, reprendre de l'énergie positive, et ceux qui t'ont écrit t'en ont transmis
Continue de courir, chanter, rire, ça a dû t'aider et ça t'aidera encore.
Je penserai fort à toi mercredi.
Corinne

Pages