Forum

Question au Dr Marceau

saby34 mer, 05/01/2022 - 16:35 (1) commentaire(s)

Bonjour,
Petit rappel du cas de mon père, touché par une tumeur neuro-endocrine (probablement bronchique) bien différenciée mais de haut grade. La majorité des tumeurs résident dans le foie. Après une chimio Folfox ayant donné de très bons résultats (disparition du primitif et importante réduction de la masse tumorale), la maladie est repartie assez vite (dans le foie uniquement) au bout de quelques mois, du coup nouvelle chimio Xéloda + Témodal. A ce jour, après 7 cures, il va beaucoup mieux, les marqueurs (CgA et NSE) sont au plus bas et le scanner montre une stabilité des lésions hépatiques. Bien sûr nous espérions une régression de ces lésions ; l'oncologue semble dire que cela resterait "toujours comme ça...". En continuant cette chimio bien tolérée (ce qui est prévu), est-ce techniquement possible que les lésions diminuent un jour, ou bien ne faut-il pas y compter sachant que ça n'a pas diminué dès le début de ce traitement ? Difficile de comprendre sachant que le principal marqueur est dans la norme.
Autre question : une hépatomégalie est-elle un signe de gravité dans le cas de métastases hépatiques ?
Merci d'avance pour vos réponses éclairées. Bonne journée.

atmed mer, 05/01/2022 - 17:11

Bonjour,
Seul l'oncologue qui suit votre père et connaît parfaitement son dossier médical peut répondre à la première question. Quant à l'hépatomégalie, elle n'est pas en elle-même un critère direct de gravité, en revanche elle peut être le reflet de la masse tumorale et de son impact sur le tissu hépatique qui sont généralement des signes de gravité.
Bien cordialement
Dr A.Marceau