Forum

Rémission et choc

Vivre après DPC jeu, 20/01/2022 - 06:35 (11) commentaire(s)

Bonjour, mon mari plutôt mon ex mari....a eu une DPC en 08/19, je me suis battue corps et âme pour qu'il survive et qu'il combatte ce monstre, 02/20 rémission à chaque rdv médicaux il n'y croyais pas je restais tjrs positive et je m'efforcerai d'avoir tjrd les bons, gestes , mots.....09/21 enfin il réalise qu'il est en rémission et là m'annonce que la vie lui a offert une seconde chance et qu'il veut voir autre chose et me demande en divorce, 15 ans de vie commune et 2 ans de mariage, il m'a demandé en mariage le jour où il a su qu'il était malade pour comme il dit nous mettre à l'abris avec les enfants. Mais ce 19/09/21 il a littéralement changer.....pour que notre fils de 12 ans ne soit pas totalement détruit par cela j'ai immédiatement pris rdv avec la psychologue du service oncologie ou son papa était suivi après cette séance mon fils a pu lui parler et elle m'a indiqué que souvent c'était le résultat des cancers mais que la maladie de pardonnent pas tout. Aujourd'hui nous sommes en pleins divorce, il me dit qu'il n'aurait pas penser en arriver là, mais qu'est ce qu'il attendait après ses mots si violents. Durant nos 15 ans j'ai tjrs été proches de lui et encore plus au moment de sa maladie, j'étais son infirmière, sa nutritionniste, la mère de ses enfants mais mon rôle de femme n'était plus la et aujourd'hui voilà.....je ne regrette rien de nos 15 ans de vie commune mais je n'aurai jamais penser qu'un jour il demande le divorce surtout après tout ce qu'on a vécu.

Moufette jeu, 20/01/2022 - 08:00

Bonjour,
On ressent beaucoup de sentiment d'injustice et d'incompréhension dans votre message, ce qui vous arrive n'est pas facile. Etant du côté des malades (en "rémission" aussi), je peux juste vous dire que le cancer bouleverse et peut radicalement changer l'état d'esprit du malade. Il est très difficile de se mettre à la place du malade, mais la position d'aidant est aussi ardue et peut être ingrate.
C'est très symbolique que votre mari vous ait demandé en mariage au moment de maladie, et en divorce à sa rémission l'est tout autant. J'avoue que c'est dur...
Je n'oserais vous donner qu'un conseil : prendre le temps maintenant de vous occuper de VOUS, même si un divorce est dur émotionnellement, vous avez passé beaucoup d'énergie à soutenir votre mari et vous avez le droit et le devoir maintenant de prendre soin de vous...même si cette épreuve vous est imposée en quelque sorte, il finira par sortir du positif, vous en ferez quelque chose.
Bon courage et tenez-nous au courant si vous le voulez

Vivre après DPC dim, 23/01/2022 - 07:11

Merci d'avoir pris le temps de répondre, oui beaucoup d'injustice, comme vous dîtes c'est très symbolique de me demander en mariage au début de sa maladie et de demander le divorce au moments de sa rémission je lui ai dit mais lui ne le voit pas comme ça....vous avez également raison je vais essayer de prendre soin de moi, pour mes enfants et moi. Merci beaucoup et prenez soin de vous.

Dan83 jeu, 20/01/2022 - 08:41

Bonjour
Je n'ose même pas imaginer ce que vous pouvez ressentir. Vous avez tout donné pendant la maladie et c’est très bien, malheureusement l'issue heureuse pour votre mari aboutit pour vous à un divorce. Vous devez vous dire que c'est injuste...je suis également en rémission depuis peu et il est vrai que je vois les choses différemment, mais pour moi pas l'intention de divorcer...juste que comme beaucoup d'entre nous j'ai vu la mort de près et je veux profiter des jours, des mois et peut-être des années à venir. Vous avez été très courageuse pour traverser la maladie avec votre mari et j'espère...je vous souhaite de trouver en vous la force de surmonter votre divorce et de vous reconstruire car maintenant il faut penser à vous et à vos enfants. Je vous envoie tous mes encouragements. Bise

Vivre après DPC dim, 23/01/2022 - 07:15

Merci beaucoup Dan83, oui je vais trouver la force de surmonter encore une épreuve de plus, de toute façon je n'aie pas le choix pour mes enfants et pour moi, je ne peux pas baisser les bras, de toute façon je ne l'ai jamais fait. Merci beaucoup.

Souricette jeu, 20/01/2022 - 09:33

Bonjour, je ne sais trop que dire pour vous apporter un peu de soutien, mais j'ai pourtant envie de vous parler. Sans doute votre mari veut-il à présent mettre de la distance entre cette maladie et lui, et, comme vous avez été très investie dans cette étape de la vie, il jette tout en même temps, sans faire le tri, si j'ose dire. Lorsqu'il était malade, votre mari a perdu de vue que vous étiez toujours sa femme : vous étiez devenue son infirmière... Il voulait vous protéger au cas où ça tournerait mal et vous a épousé. Et puis, ça se passe plutôt bien et le voilà qui se sent pousser des ailes. Il n'a plus une seconde à perdre, alors, il se lance dans ce qu'il croit être une nouvelle vie. Qui pourrait lui en vouloir ? Chacun réagit à sa façon. Par contre, vous, je crois que vous devez essayer de garder tout ce qui a été beau dans votre relation, à commencer par vos enfants. Et puis, vous ne vous en rendez peut-être pas compte pour le moment, mais traverser cette maladie vous a appris des choses, vous a rendu plus forte que nous ne le pensiez au départ. Vous êtes une battante autant que votre ex-époux et, le soleil brillera à nouveau dans votre vie, soyez en sûre. Pas forcément sous la forme d'une autre histoire, mais au moins l'apaisement viendra, une autre façon de voir les choses. Ce que vous avez fait est grand et infiniment admirable. Des deux, ce n'est peut-être pas vous qui perdez le plus. Prenez soin de vous et revenez parler avec nous, ici, sur ce forum, il y a plein de gens bienveillants et vous avez aussi une ligne gratuite pour des consultations psy. Courage, vous allez vous en sortir.

Vivre après DPC dim, 23/01/2022 - 07:24

Merci beaucoup pour votre bienveillance, ce qui me frappe c'est que dans chacun des commentaires de vous tous cela me reflète énormément, je vais prendre soin de moi et avancer pour mes enfants, merci également de me donner de la gratitude, cette gratitude il ne me l'a jamais donnée pour lui c'était normal. Se sont des personnes qui ne me connaissent pas qui sont bienveillants à mon égard, cela me touche énormément.

Vivre après DPC jeu, 20/01/2022 - 13:09

Merci à tous votre soutien est énorme et encore plus car on ne se connaît pas et ça fait chaud au coeur. Merci aussi de me dire de prendre soins de moi et de les enfants, cela est maintenant ma priorité. Vos messages sont très touchant et m'ont fait couler les larmes, prenez soin de vous, se battre vos le coup. Amicalement

Stephane14 jeu, 20/01/2022 - 13:18

Bonjour
Je suis consterné par ce que je viens de lire. Je ressens votre désarroi et votre tristesse à travers votre message. Pour tout dire, j'ai relu deux fois votre post pour être sûr de bien comprendre.
Ce qui vous arrive est totalement injuste mais maintenant il faut rebondir. Moi qui suis malade, c'est mon mode de fonctionnement, on prend un coup sur la tête, ca fait mal mais tout de suite après je repars.

La première chose est que vous devez être fière de tout ce que vous avez fait pour votre mari, en plus d'être son épouse, vous avez été son infirmière, sa psychologue, son aidante, son accompagnante et c'est grâce aussi à cette présence et cette attention qu'il est aujourd'hui en rémission. Je sais que le cancer peut causer des ravages dans un couple, cette maladie détruit tout sur son passage
Mais en écrivant celà, je n'arrive pas à comprendre
Il semble désormais acquis que la page est tournée, il faut maintenant rebondir, l'esprit serein d'avoir fait tout ce que vous pouviez pour lui, il faut repartir de l'avant pour vous, votre fils
Je sais que c'est facile à écrire. N'hésitez pas à vous faire aider pour passer ce cap difficile.

Et puis si y'a un ptit coup de mou, eh bien venez papoter avec nous sur le Forum car une chose est sure et certaine c'est que quoiqu'il arrive nous serons toujours là pour écouter ........ parole de stade 4 !!
Bon courage
Stéphane

Vivre après DPC dim, 23/01/2022 - 07:34

Stéphane merci infiniment pour votre bienveillance oui beaucoup de désarroi et de tristesse car comme je dis à mon entourage c'était l'homme de ma vie, aujourd'hui je dois me reconstruire, et le jours où j'arrêterai de pleurer en pensant à tout cela je serais guérie. Oui je vais avancer la tête haute, car tous vos commentaires m'ont montré que mes amies disaient juste, je suis fière de moi car avec la volonté, l'amour, l'acharnement et le positif j'ai réussi à l'amener jusqu'à la rémission. Maintenant je vais prendre toute cette énergie pour mes enfants et moi. Je voulais aussi vous dire de vous battre contre ce trou noir, je sais par mon expérience d'aidant qu'on peut y arriver, j'espère que vous avez du soutien autour de vous et qui prennent soin de vous. A bientôt Stéphane.

steph. jeu, 20/01/2022 - 16:16

Bonjour,comment vous dire?Je suis admiratif de la personne que vous etes pour avoir fait tout ce que vous avez fait pour lui car c'est bien grace a vous qu'il a pu s'en sortir et tant mieux pour lui.Je donnerai cher pour avoir une femme aimante comme vous avez pu l'etre a ses cotés!Seulement les bras m'en tombent quand je vois comment il a décider de divorcer apres ca!Je ne le juge pas c'est mon sentiment c'est tout. Vous etes une belle personne n'ayez aucun doute la dessus et l'avenir vous le prouvera et je l'espère vous apportera bonheur et joie de vivre a la hauteur de ce que vous avez donner pour lui et à present pour votre fils.Je vous souhaite le meilleur et je souhaite a chaque malade d'avoir une personne comme vous a ses cotés parce que vous vallez de l'or! stéphane.

Pages