Forum

L’entourage

Solène. dim, 26/06/2022 - 08:55 (7) commentaire(s)

Bonjour à tous.
Je ne sais pas si vous êtes passés par là mais par rapport à mon compagnon qui est malade, j’avoue que des fois j’ai du mal à comprendre la réaction des gens autour. Je sais que pas tout le monde n’est égal face à la maladie, ni à l’aise etc… mais nous avons été confronté à un manque d’empathie ++ de certaines personnes et j’avoue avoir du mal à prendre du recul. Je sais que je ne peux pas changer les gens et que je dois avancer sur mon acceptation : tout le monde ne peut pas réagir comme je voudrais… sinon je vais en vouloir aux autres longtemps. Mais c’est plus simple à dire… est-ce que vous avez déjà vécu ça? Est-ce que vous avez réussi à passer outre avec le temps? Merci…

Souricette dim, 26/06/2022 - 09:34

Bonjour Soso, pour répondre à votre question, personnellement, ni mon mari ni moi n'avons été confrontés, pendant nos maladies respectives, à de l'indifférence ou à de l'hostilité, mais comme vous le dîtes justement, nous ne sommes pas égaux devant cette maladie ni devant ce qu'elle suscite parfois chez certains : un mouvement de recul, comme si c'était contagieux, ou l'incompréhension devant tant de souffrances morales, et il arrive que l'on perde en chemin des connaissances que l'on prenait pour des amis. Ce que cette maladie nous a appris à tous les deux, c'est que là n'est pas l'essentiel, et même si ça vous blesse, vous devez concentrer votre énergie et vos forces sur l'aide que vous apportez à votre compagnon : ce que pense les gens, ce qu'ils en disent ou n'en disent pas, n'a pas vraiment d'importance, seul compte votre combat et votre façon à vous (tous les deux) de l'accepter et de le mener, tout le reste n'est que littérature. C'est votre vie que vous vivez et pas celle que d'autres voudraient que vous viviez, ce n'est pas celle du voisin qui pense que..., ou celle de la famille qui vous dit que.. vous devriez plutôt faire ceci ou cela..., mais ça, seuls ceux qui y sont passés, le savent. Je vous souhaite courage et détermination pour les jours à venir.

Tarente dim, 26/06/2022 - 11:05

Coucou solène, je ne peux qu'abonder dans le sens de souricette. Il faut se battre et surtout ne pas écouter ce qu'en pense les autres et la famille.. Il ne faut penser qu'a vous deux et peux importe ce qu'en pense les autres.. Comme dis souricette, il n'y a que ceux qui sont passés et passent par là qui comprenne.. Alors courage Solène..
Bisous

Chantal

Val51 dim, 26/06/2022 - 11:17

Bonjour Solène,
Je rejoins tout à fait les propos de Souricette. J'accompagne également mon mari et les réactions sont différentes d'une personne à l'autre.
Certaines d'entre elles restent présentes, d'autres le sont beaucoup plus et c'est une bonne surprise. D'autres sont plus indifférentes et là je parle de certains membres de sa famille, mais n'étaient ils déjà pas comme cela avant ce K.
Nous ne pouvons pas changer la nature humaine mais on peut s'en foutre et être un peu égoïste en se concentrant sur l'essentiel, notre vie et le combat à mener.
Je comprends votre incompréhension par rapport à ces réactions mais ne donnez pas de l'importance a ce qui n'en a pas.
Bon courage à vous et votre compagnon.
Valérie

Romy66 dim, 26/06/2022 - 14:33

Bonjour, Solène, je suis d'accord avec les amies bien sûr ! Et on entend aussi tellement d'idioties que l'on peut décider d'en sourire.
Et il m'arrive même tourner en dérision en leur présence ce que me disent certains. Comme cela, je laisse les bêtises sur place!
Peu importe les amis qui se détournent, c'est que c'est trop difficile pour eux.
Ou que l'on s'était trompé sur eux mais comme l'on dit les amies, il faut garder son énergie pour les choses à affronter et aussi les belles rencontres. Très bon courage !

Dan83 dim, 26/06/2022 - 19:04

Coucou Sollène, oui j'ai vécu ça et de mon propre frère...et aussi de certaines personnes qui se disaient être mes amies...par contre des personnes auxquelles je ne m'attendais pas se sont rapprochées de moi. Alors oui c'est difficile de faire avec, oui parfois on est en colère, oui c'est inconcevable pour nous, mais avec le temps oui on peut faire abstraction de ces personnes, il y a tellement plus important. Moi j'y suis arrivée même avec mon frère..comme quoi tout est possible il suffit de le vouloir très fort. Je vous souhaite bon courage et je suis certaine que vous allez passer outre toutes ces contrariétés. Bonne soirée Danielle

Solène. dim, 26/06/2022 - 19:19

Merci à tous… c’est vrai que dans toutes ces épreuves on est surpris positivement de certaines personnes et malheureusement déçus parfois, surtout quand ça vient de la propre famille. C’est sur qu’il faut le vivre pour comprendre réellement ce que c’est… et on a tellement de choses à gérer déjà, tellement un combat à mener que ça c’est secondaire mais des fois c’est plus fort que moi et ça me rend tellement triste et en colère… en tout cas j’ai retenu qu’on ne peut pas changer les gens… il faut que l’on concentre notre énergie ailleurs mais j’avoue que ça me fait de la peine… après je sais que la vie des autres n’est pas autant chamboulée que la nôtre, en tout cas pas le quotidien. Et ça je ne peux pas en vouloir aux gens… mais des fois il y’a un juste milieu qui n’est pas forcément présent…

Mélissa29 lun, 25/07/2022 - 19:52

Bonjour Solene,
Je vous rejoint totalement sur ce sujet.
Pour explication, mon conjoint (53ans) a plusieurs cancer depuis plus de 5 ans maintenant, est père de 3 enfants.
Il est fâché depuis plusieurs années avec l'aînée(à 25 ans) et a toujours en garde alternée(1 semaine sur 2) les 2 autres garçons(22 et 17ans).
L'aînée il n'a malheureusement aucun contact avec elle.
Elle n'a jamais répondu à ses messages, qu'il soit malade ou non. Elle en a rien à ciré.
Et pour ses 2 garçons, comment dire, je dirais qu'ils sont complètement indifférent à l'état de santé de leur père.
Il peut resté 3 semaines hospitalisé avant qu'un d'eux daigne lui téléphone. Ils ne cherchent pas à savoir pourquoi leur père a été hospitalisé, ni comment il va, ils l'appel juste pour dire tu rentre quand?
Surtout que depuis janvier, il est en soins palliatifs à domicile.
Je leur ai bien expliqué ce qui allait en découdre mais aucune réaction. A croire qu'il non aucun sentiment pour leur père.
Ça le rend extrêmement malheureux.
Là il est hospitalisé depuis 2 semaines, ses enfants savent que ça ne va pas du tout, qu'il y a un gros risque qu'il ne le renvoi pas vivant, bah il a eu 1 coup de file de 3 minutes, point.
Heureusement qu'il a de très bon amis. Il a 2 frères qui prennent des nouvelles régulièrement maintenant qu'ils savent que c'est la fin, pfff.
Donc pour vous conseiller au mieux, vous n'avez pas le choix de prendre sur vous pour le moment. Vous ne devez pas risqué d'avoir des conflit dans des moments aussi difficiles.
Moi c'est ce que je fait, je ne dis rien.
Je leur dirais un jours peut-être, ma façon de pensé sur leur comportement mais pas tant que Mr sera là.
Je vous souhaite plein de courage.
Mélissa