Cancer de la prostate de mon père

8 commentaires
Image profil par défaut
Liloudix

Mon père de 64 ans est atteint d'un cancer de la prostate.
Ça a commencé par un taux de PSA élevé (8.6), ensuite IRM qui a révélé un nodule fortement suspect donc biopsie.
Le médecin traitant nous appelle un jour pour dire à mon père de venir car il a reçu ses résultats.
Là il lui dit "j'ai une bonne et une mauvaise nouvelle. La mauvaise c'est qu'il s'agit bien d'un cancer, la bonne c'est qu'on vous l'enlève et vous serez guéri. Soulagement pour nous. Sauf que 3 jours après, rdv avec l'urologue qui lui annonce qu'il s'agit d'un cancer très agressif (gleason 8) et donc qu'il faut vite opérer. Donc juste avant la prostatectomie qui a eu lieu le 16 mai, il a fait un tep scan qui heureusement n'a pas révélé de métastases. L'opération s'est bien passée, il a pu tout enlever. Hospitalisation de 14 jours car quelques complications (infection urinaire + début d'occlusion intestinale). Il a perdu 7 kilos. Le retour à la maison fut difficile car il était très affaiblit et beaucoup de fuites urinaires.
Il a fait un contrôle PSA début juillet qui a montré un taux de 0.01 donc super bonne nouvelle, gros soulagement. À ce moment, on souffle, on se dit c'est une petite victoire. Je me remets à profiter de la vie, sortir, danser...
Sauf que... arrive son rdv de contrôle avec l'urologue. Nous sommes début juillet. Mon père y va tout content car PSA baissée et là il lui dit que finalement le cancer est sorti de la capsule donc il n'est plus localisé. Douche froide. On replonge dans le cauchemar.
On m'avait dit que c'était ça le combat contre le cancer. Un jour une bonne nouvelle, un autre une mauvaise. Je confirme c'est tout à fait ça.
Son prochain rdv sera début août avec contrôle PSA. Il aura sûrement des séances de radiothérapie. En espérant que son taux n'ai pas augmenté d'ici là.
Ma venue ici est dans un premier temps pour vous expliquer la situation de mon père mais aussi parce que je souffre et je n'arrive plus à vivre heureuse. Je me réveille le matin avec une boule au ventre, l'impression d'être dans un cauchemar chaque matin. Je m'interdis de rire, d'écouter de la musique, de sortir, je me dis "pour quoi faire ? Papa est malade, il ne va pas vivre longtemps..." J'ai si mal. J'ai un papa en or, j'ai 2 soeurs et 2 frères. Nous sommes une famille unie entourée de parents extraordinaires. Je ne veux pas que tout ça s'arrête. J'ai besoin de conseils, de témoignages et j'ai surtout besoin d'espoir. Je passe mes journées à lire des témoignages ou des articles sur le cancer de la prostate. Je suis perdue. Peut-il encore guérir ?

Image profil par défaut
Dr A.Marceau

Bonjour,
La réponse à votre question est oui : votre père peut être guéri. La situation à laquelle il est confronté est loin d'être exceptionnelle. Ici, c'est l'analyse de la pièce opératoire qui montre que le cancer a franchi la capsule prostatique, dans d'autres cas, on croit avoir tout enlevé et ce n'est que plusieurs mois plus tard qu'on voit le taux de PSA grimper lentement mais régulièrement, montrant que des cellules cancéreuses se multiplient dans la loge prostatique. La réponse est généralement la même dans les deux cas : radiothérapie ciblée sur la loge prostatique.
Vous avez la chance d'appartenir à une famille très unie, c'est une richesse formidable, soutenez-vous les uns les autres et surtout rassemblez-vous autour de l'espoir que représente une guérison tout à fait possible.
Bien cordialement
Dr A.Marceau

Image profil par défaut
ÉRIC LHOTE

Bonjour docteur, j'ai subi une prostatectomie radicale fin 2011, ma PSA est tombé à 0.9 j'ai donc subi un traitement hormonal et une radiothérapie de 30 séances autour de la zone prostatique pour éradiquer la PSA résiduel, depuis ce jour ma PSA tourne autour entre O.O4 et O.O6 donc tout va bien. je suis donc en rémission depuis plus de 7 ans Ma question est a quel moment considere t'on que nous sommes complètement guéri du cancer de la prostate.Merci pour votre réponse sincères salutations.

Image profil par défaut
Dr A.Marceau

Bonjour Eric,
On estime généralement qu'au-delà de 10 ans, on peut parler de guérison. Néanmoins, une surveillance annuelle reste une règle de prudence.
Bien cordialement
Dr A.Marceau

Image profil par défaut
Sebr

Bonsoir Lilou,

Mon papa se trouve aujourd'hui dans un cas similaire au votre. Cancer très agressif (Gleason 9), avec vésicules séminales atteintes et probablement métastases aux ganglions.

Je vous comprend tellement, il n'y a pas une minute sur la journée ou j'arrive à m'empêcher d'y penser. Je me sent totalement impuissant. J'ai une boule au ventre permanente.

Est-ce que votre papa va mieux ? Les traitements sont-ils efficaces ? Avez-vous réussi à psychologiquement vous en sortir ?

Merci pour votre retour,

Beaucoup de courage,

Image profil par défaut
Liloudix

[quote=Sebr]<p>Bonsoir Lilou,</p>
<p>Mon papa se trouve aujourd'hui dans un cas similaire au votre. Cancer très agressif (Gleason 9), avec vésicules séminales atteintes et probablement métastases aux ganglions. </p>
<p>Je vous comprend tellement, il n'y a pas une minute sur la journée ou j'arrive à m'empêcher d'y penser. Je me sent totalement impuissant. J'ai une boule au ventre permanente.</p>
<p>Est-ce que votre papa va mieux ? Les traitements sont-ils efficaces ? Avez-vous réussi à psychologiquement vous en sortir ?</p>
<p>Merci pour votre retour,</p>
<p>Beaucoup de courage,</p>[/quote]

Bonjour Sebr,

Aujourd'hui tout va très bien pour mon papa.
Son PSA est toujours à 0.01, il est en forme.
Il a subi une prostatectomie, puis 33 séances de radiothérapie et 6 mois d'hormonotherapie.
Il a vu le radiologue il y a quelques mois. Il lui a dit que vu qu'il a arrêté l'hormonotherapie il y a maintenant 1 an c'est qu'il est probablement tiré d'affaire.
Une nouvelle qui fait tellement de bien en sachant que c'est un cancer agressif.

Je vous comprends tellement, c'est une douleur terrible d'apprendre l'existence de cette maladie.
On passe par plusieurs étapes nous les proches.
On se dit que plus jamais notre vie sera pareille.
Et puis après on apprend à vivre avec ça, on vit un jour à la fois.

Psychologiquement ça a été très dur au début et puis après on se dit il est là donc tant qu'il est là tout va bien.
J'ai toujours une grosse boule d'angoisse lorsqu'il doit passer ses examens de contrôle jusqu'à me rendre malade mais là aussi ce n'est que passager.

Je sais comme ça fait du bien de lire des témoignages, je pense que moi-même j'ai dû tous les lire à ce sujet.

Ce que je peux vous conseiller c'est de ne pas trop lire les articles sur le cancer de la prostate, les statistiques etc... car souvent ce sont de vieux articles et sachez que la médecine à fait de grands progrès concernant ce cancer et qu'il existe plusieurs traitements efficaces.
Lisez plutôt les témoignages, moi ce sont eux qui m'ont énormément aidé.
Alors vous ne trouverez pas beaucoup de témoignages de guérison ou rémission, non pas qu'il n'y en ai pas mais c'est juste que les personnes qui s'en sont sortis ne pensent pas à venir témoigner.
On oublie un peu ce forum on va dire.

Et sachez que même un cancer avancé peut très bien se soigner.
Le mot métastase fait peur mais comme le dit le docteur on peut vivre avec et les contrôler avec différents traitements pendant de nombreuses années. C'est comme une maladie chronique.

On n'oublie jamais cette maladie, moi-même aujourd'hui j'ai encore très peur qu'elle revienne, j'ai des moments d'angoisse mais ça passe.

N'hésitez pas à me poser des questions et si vous avez envie de parler je suis là.

Courage à vous.

Image profil par défaut
Sebr

Bonsoir Lilou,

Quel plaisir de lire que votre papa se porte bien et qu'il semble tiré d'affaire !

J'ai 29 ans, je ne m'imagine pas perdre mon papa avant au moins 25 ans, donc l'annonce de ce cancer était un choc énorme. Votre commentaire me donne énormément d'espoir.

On lit rarement des commentaires de gens dans la même situation (avec un cancer aussi agressif), et il est donc difficile de se rassurer. J'ai en effet trouvé beaucoup de statistiques, et elles n'étaient pas bonnes. Mais comme vous dites, a chaque fois, il s'agissait de graphiques qui doivent dater d'au moins 15 ans.

Je croise les doigts pour que l'hormonothérapie et la radio thérapie fonctionnent.

J'aurai probablement des questions, mais ce n'est pas forcement évident via un forum.

Je croise les doigts pour que tout se passe bien pour votre papa.

Merci,

Sébastien

Image profil par défaut
Liloudix

[quote=Sebr]<p>Bonsoir Lilou,</p>
<p>Quel plaisir de lire que votre papa se porte bien et qu'il semble tiré d'affaire !</p>
<p>J'ai 29 ans, je ne m'imagine pas perdre mon papa avant au moins 25 ans, donc l'annonce de ce cancer était un choc énorme. Votre commentaire me donne énormément d'espoir.</p>
<p>On lit rarement des commentaires de gens dans la même situation (avec un cancer aussi agressif), et il est donc difficile de se rassurer. J'ai en effet trouvé beaucoup de statistiques, et elles n'étaient pas bonnes. Mais comme vous dites, a chaque fois, il s'agissait de graphiques qui doivent dater d'au moins 15 ans.</p>
<p>Je croise les doigts pour que l'hormonothérapie et la radio thérapie fonctionnent.</p>
<p>J'aurai probablement des questions, mais ce n'est pas forcement évident via un forum.</p>
<p>Je croise les doigts pour que tout se passe bien pour votre papa.</p>
<p>Merci,</p>
<p>Sébastien</p>[/quote]

Bonjour,

Si vous le souhaitez, contactez moi via messenger :

https://m.me/sandie.darras

Ecrire un commentaire

Pour écrire un commentaire ou lancer une nouvelle discussion vous aurez besoin de vous connecter ou de créer un compte.

Les intervenants du forum

Camille Flavigny
Chargée de mission Droits des personnes
Dr A.Marceau
Médecin, chargé des questions médicales
Conseiller technique Aidea
Accompagner pour emprunter
Back to top

Abonnez-vous à notre newsletter

Recevez l’actualité de la Ligue.