Forum

cancer bronchio-pulmonaire de mon pére

elisa6999 ven, 21/04/2017 - 15:29 (1) commentaire(s)

Bonjours , j'aimerais faire part de mon expérience face au cancers bronchio pulmonaire du à l'amiante.
En Février 2016 mon papa fut pris de violente douleur au dos , inquiet il prend rdv pour faire une radiographie suite à cette radio rien au poumon.Avril 2016 Les douleurs persistaient il pris donc rdv au kinésithérapeute , son kiné décida de ne rien faire interloqué par la masse graisseuse qu'il sentait dans son dos, nouvelle radio une pleurésie est décelé, un scanner fut donc immédiatement prescrit ainsi une tumeur de 5 cm a été trouvé, il fit aussi une fibro pulmonaire une aspiration bronchique un irm cérébral ,resultat un adénocarincome pulmonaire métastatique d'emblée stade 4. en effet des tumeurs secondaire ont été retrouvé ainsi il avait une masse extra pleurale intercostale lyse arc posterieur 8IEME COTE 50 MM AP + masse paravertebrale 20 C7 G LYSE PARTIELLE + LYSE TH 12 BORD G LESION HEPATIQUE DE 28 MM.
Son oncologue lui prescrit une radiotherapie (th8th1254 a 60 gy en fonction de dosimetrie par rcmi volumique ) la radiotherapie eut un léger résultat, sa tumeur primaire au poumon a rétrécie. Encouragé par ce petit espoir il tente donc la chimiothérapie (en fonction anapath) la chimio n'eut aucun effet le cancer s'etait un peu plus propagé . Son oncologue décida d'utiliser un nouveau traitement qui est Opdivo. Suite a sa 4 éme cure d'Opdivo mon papa fut atteint de forte de toux de la température ainsi que des problème pour respirer. Il rentra donc a l’hôpital , soigne avec des antibiotique , on supposait a un virus . 2 semaine après son état s'est fortement dégradé nous sommes en mars 2017 , il ne sait plus marcher, vie sous oxygéne, ne boit quasiment plus, il n'arrivait plus a deglutiner ,ni a s'alimenter .Les infirmiere pensaient que c’était une petite baisse de moral qu'il fallait qu'il se remette de son hospitalisation.Le 2 avril 2017, il est décédé a notre domicile dans son sommeil probablement un apnee ou son coeur a cessé de battre .Suite a son décés nous nous battons avec l'admnistation en effet il devait être indemnise de l'amiante fin Avril.
Voici mon histoire , je ne sait pas si les oncologues ont pris les bons choix de traitement , pourquoi ils n'ont pas tenté l'ablation de la tumeur, peut Etre que d'autre traitement aurait pu le faire tenir plus longtemps , je suis perdu son cancer n'avait pas atteint la moelle osseuse , il ne s'était pas trop propagé depuis la premier scanner.
On ne sera jamais si c'est le cancer qui l'a tué ou les traitements.

atmed sam, 22/04/2017 - 09:43

Bonjour,
Il est parfaitement compréhensible que vous vous posiez de telles questions, notamment après une évolution aussi rapide et tragique.
Cet adénocarcinome bronchique découvert en avril 2016 était d'emblée métastatique, dont avec un pronostic d'emblée très sombre. Mais les traitements les plus récents peuvent néanmoins apporter parfois une rémission si bien qu'il était justifié de tenter un tel traitement. Maintenant dire de quoi est précisément mort votre père est sûrement très difficile car dans des situations de ce type, plusieurs facteurs défavorables s'ajoutent les uns aux autres : le cancer lui-même et ses métastases, les défaillances viscérales, notamment rénales et hépatiques, une possible pathologie cardiaque, les effets secondaires liés au traitement, etc.
Avez-vous pu en discuter avec l'un des médecins ayant suivi votre père durant ses derniers mois ?
Bien cordialement
Dr A.Marceau