Forum

Mon papa et le cancer

sissi2408 jeu, 13/09/2018 - 21:12 (2) commentaire(s)

Bonjour à tous,
J'espère que vous pourrez m'aider, car je me sens désemparé. On vient de diagnostiquer à mon papa de 69 ans un cancer du sang avec lymphome au niveau de la gorge. Le protocole est de 6 ou 8 séances de chimiothérapie qu'il va commencer la semaine prochaine. J'ai plusieurs questions. La première est que mon papa vit seul (depuis 20 ans), ma soeur vit à 1h de chez lui et à un travail prenant et un enfant, et moi je vis à Londres. Le médecin dit que cela ne nécessite pas d'hospitalisation, mais j'ai peur de savoir mon père vivre tout ça seul. Ma soeur ira dès qu'elle le peut et moi aussi mais nous ne pourrons pas abandonner travail et enfants le temps de la chimio. Existe t'il des solutions? Des structures qui peuvent les accueillir? J'ai très peur de le savoir seul. Depuis l'annonce de la maladie, je le sens très défaitiste, très en colère, très vraiment très malheureux. Je ne sais pas si il va avoir la force. Il me dit qu'il a peur d'avoir mal, qu'il ne veut pas souffrir... C'est très culpabilisant d'être loin. Du coup mon autre question est comment l'accompagner? Existe t'il des psychologues? Il est soigné à l'hôpital d'Argenteuil. Egalement si il y a des témoignages de personnes ayant eu ce cancer. Merci d'avance pour tous conseils, je suis preneuse car je me sens démunie et très angoissée.

atmed ven, 14/09/2018 - 08:43

Bonjour,
Votre réaction est bien compréhensible. Mon conseil serait d'orienter votre père vers le comité départemental de La Ligue, car il pourra y rencontrer des personnes également confrontées à la maladie ainsi que des aidants. Il pourra ainsi trouver du réconfort mais peut être aussi développer des relations de cordialité qui l'aideront à sortir de son relatif isolement. Et votre père, passé la phase d'abattement qui suit souvent l'annonce d'un tel diagnostic, devrait retrouver une certaine combativité.
Bien cordialement
Dr A.Marceau

mamie du 15 ven, 14/09/2018 - 16:21

Il y a probablement dans cet hôpital un ou une psychologue et un ou une assistant social qui peuvent l'aider . Il y a probablement des groupes de parole soit à l'hôpital soit à la ligue. Ces groupes de parole m'ont beaucoup apporté alors que j'avais hésité longtemps pour m'y rendre.
Bon courage à vous et à votre papa.
Marie-Thérèse