Forum

La maladie ma pris mon papa

Butterfly ven, 20/12/2019 - 01:39 (5) commentaire(s)

Bonsoir ,
J'avais poster il ya peux de temps sur ce forum pour avoir des réponse à mes questions . Voila aujourd'hui c'est une dernière fois que je viens poster car malheureusement mon papa nous à quitter de son cancer du colon mestaste au foie . A peine 4semaine ou il à appris sa maladie que il nous à quitter . J'ai prier , esperer je voulais y croire qu'il sen sorte malheureusement non . Il est rester fort et courageux sans jamais se plaindre alors qu'il souffrai tant . Tant de personne subisse le meme combat proche ou personne atteinte de cancer accrocher vous rester soudé . Tout le monde me disais de profiter de mon papa jusqu'au bout cest un mots bien compliquer car on ne peux profiter on subbis le stress , les angoisses , la peur du téléphone sonne pour nous annoncer une mauvaise nouvelle
.. mais je suis rester pres de lui tout les jours je lui ai apporter mon soutiens comme j'ai pu meme si on se sent impuissant face à tout .
Des larmes jen ai verser la nuit a rentrant et aujourdhui encore papa ma quitter et laisse un grand vide .
Garder toujours le sourrire devant car le moral il en faut .
Jespere que un jours il yaura des traitement pour des cancer non soignable car personne ne mérite de partir ainsi . La vie est tellement courte profiter de chaque instant present soyer fort
Desoler je n'ai pas forcement les bons mots je suis tellement mal davoir perdu mon papa que j'en perd mes mots . Je voulais remercier le forum qui ma apporter des meilleures précision ou j'ai pu me trouver un peux refuge

atmed ven, 20/12/2019 - 08:17

Bonjour,
Notre sympathie va vers vous en ces jours si difficiles de deuil.
Vous avez accompagné votre père avec amour et avez certainement apaisé ses souffrances. Il sera désormais pour toujours dans vos pensées.
Merci de penser à toutes celles et ceux qui restent confrontés à la maladie. Oui, un jour le cancer sera vaincu comme d’autres maladies l’ont déjà été.
Bien cordialement
Dr A Marceau

december ven, 20/12/2019 - 10:41

Bonjour,
ce forum est bienveillant, et les personnes qui y participent connaissent votre ressenti, et cela peut être un réconfort
cordialement

Rene Delpierre ven, 20/12/2019 - 14:54

Cela fait des décennies qu'on nous dit que le cancer sera vaincu.On attend toujours et force est de constater que rien ne change.C'est toujours le même constat. On n'avance pas beaucoup .C'est toujours le même refrain:on nous dit que la recherche progresse.En tout cas aujourd'hui le cancer frappe toutes les familles et au fil des années est devenu la 1ere cause de mortalité . Malheureusement on est encore loin de trouver les remèdes si la recherche continue d'avancer à ce rythme.

Carinemich ven, 20/12/2019 - 15:36

Bonjour ton message me touche et je te présente mes sincères condoléances à toi et ta famille. Ce n est qu une formule mais je sais ce que tu ressens, le cancer a emporté mon papa en juillet, j étais également très proche de lui et beaucoup de personnes m avaient dit d en profiter mais en effet c est difficile... Car les deux derniers mois ont été difficiles... 5 mois après, je pense à lui, il est là ... Pour moi on ne fait pas un deuil... On suit des étapes... Je suis très cartésienne, agnostique mais je sens sa présence c est très difficile à expliquer, pour moi il est là, tel objet, tel endroit tel film et des souvenirs reviennent... La relation ne s arrête pas... En revanche j ai beaucoup de mal en cette période de fin d année et je craque quand on me dit passez de bonnes fêtes... Donc j imagine que pour toi cela ne doit pas être simple... Un conseil, ne pas culpabiliser, se dire qu on n a pas été assez présente, remettre en cause l équipe médicale... Le cancer est vicieux mon père qui était si douillet ne s est jamais plaint en quatre ans, il a été très fort... Mes pensée vont vers toi et aux personnes malades et à leur entourage. Courage et mes meilleures pensées.... Carine

Native56 ven, 20/12/2019 - 19:03

Je suis très touchée aussi par votre message, le décès d'un être cher est un traumatisme, une grande souffrance qui nous laisse très fragile. J'ai 67 ans, l'année dernière, j'ai perdu mon mari, l'amour de ma vie, d'une leucémie aigüe après 15 mois de souffrance et d'espoir. Il s'est battu de toutes ses forces mais la maladie a été la plus forte. Je me sens amputée de la moitié de moi. Je suis d'accord avec vous Carine, on ne fait pas d'un deuil, mais on avance un jour après l'autre. Il ne faut pas culpabiliser, toutes les deux, vous avez fait tout ce que vous pouvez pour votre papa, vous l'avez entouré de tout votre amour et votre présence lui a certainement été d'un grand réconfort. Il vivra toujours dans votre cœur, comme mon mari vivra dans le mien. Tous les mois, je participe à un groupe de paroles pour personnes endeuillées, pas de jugement, chacun a son propre deuil, on peut pleurer si l'émotion est trop forte et surtout on peut parler de la personne qu'on aime et qui a disparu. Il faut toujours parler d'eux, c'est cela qui nous fait avancer. Courage à toutes les deux. Monique