Forum

Coronavirus COVID-19 et cancer

Aurélie Lomenech jeu, 19/03/2020 - 08:25

Bonjour.
Je viens de terminer mon traitement contre le cancer du col de l'utérus (chimio terminée le 28 janvier et rayons et j'ai eu une curiethérapie le 5 février).
Suis je une personne à haut risque comme les personnes en traitement ? J'ai 32 ans et n'ai pas encore fait mon irm et tep scan de contrôle.

Merci de votre réponse et de me dire quelles précautions je dois prendre.
Aurelie Lomenech

Bonjour Aurélie,
Tout dépend de vos défenses immunitaires, lesquelles peuvent être fragilisées durant une chimiothérapie. Mais celle-ci étant terminée depuis près de 2 mois, ces défenses sont certainement revenues à la normale, ce d'autant que la curiethérapie ne les perturbe pas et qu'à 32 ans, vos capacités de récupération sont optimales. Vous n'êtes donc pas considérée comme à haut risque et devez simplement appliquer scrupuleusement les mesures barrières.
Bien cordialement
Dr A.Marceau

HM67 jeu, 19/03/2020 - 11:23

Bonjour

Ayant eu une maladie de Hodgkin stade IV soignée par chimiothérapie renforcée il y a 10 ans, est-on plus vulnérable au coronavirus ? A-t-on plus de risques de complications si on l'attrape? Je continue de travailler ne pouvant faire du télétravail.
Merci de votre réponse
Bien cordialement

atmed jeu, 19/03/2020 - 11:38

Bonjour,
Si vous n'avez fait aucune rechute en 10 ans, vous êtes considéré comme guéri et en l'absence de comorbidité, vous n'êtes pas plus à risque d'être infecté par le coronavirus. Mais si vous deviez être infecté, votre risque de complication est bien difficile sinon impossible à prévoir. On sait juste que les personnes ayant une comorbidité telle que maladie cardiaque, maladie pulmonaire, diabète, obésité, cancer en évolution, ont plus de risque de développer une complication.
Bien cordialement
Dr A.Marceau

Ga Skywalker jeu, 19/03/2020 - 13:32

Bonjour,

Etant en soin chimio pour un cancer du sein, je vais attaquer avec les taxol mardi prochain. Je suis actuellement à la maison avec ma fille de 12 ans, et mon compagnon va travailler. Ma question que je me pose, est il risqué pour moi d aller marcher un peu dans la campagne svp ?
La marche me fait du bien, surtout avec mon surpoids, cela va me manquer si je dois complètement arrêter.

Bien Cordialement
Gaëlle

Bonjour Gaëlle,
Non, il n'est pas risqué pour vous d'aller marcher à la campagne dès lors que vous ne vous regroupez pas avec d'autres. Et ne vous éloignez pas de plus de 2km de votre domicile, c'est la consigne, tout en vous munissant du formulaire obligatoire !
Bien cordialement
Dr A.Marceau

Benji78440 jeu, 19/03/2020 - 23:49

Bonjour,
J’ai été opéré le 21 février d’une tumeur du testicule par orchidectomie. Suite à cette opération mon testicule est parti pour biopsie. Un résultat préliminaire indique une tumeur bénigne de sertoli. Cependant il s’agit de résultat préliminaire. Ma première question est : pensez vous que j’obtiendrais quand même les résultats définitifs malgré la période de coronavirus ? Et la deuxième est : suis-je une personne à risque du fait de mon opération il y a trois semaines? (J’avais de petits ganglions dans l’abdomen infracentrimetrique lors du scanner abdomino pelvien et rien au scanner thoracique ( je les avais fais la semaine avant l’opération). Et j’ai quelque douleurs intercostales parfois avec toute cette histoire je psychoter un peu Je me demande si finalement c’est une tumeur maligne et que ça se développe.

Bonjour,
Les résultats anapath vous parviendront sans aucun doute mais peut-être avec un peu de retard.
Je ne pense pas qu'à ce stade vous soyez considéré comme une personne à risque puisque jusqu'à preuve du contraire, il s'agissait d'une tumeur bénigne. Respectez scrupuleusement les mesures barrières, comme chacun doit le faire !
Bien cordialement
Dr A.Marceau

Alison18 ven, 20/03/2020 - 11:14

Bonjours un antécédent de pneumopathie cette été, suis je une personne à risque du Covid-19.

Bonjour,
S'il s'agit d'une simple pneumopathie, aujourd'hui guérie, survenue sans pathologie sous-jacente (maladie respiratoire) particulière, non, vous n'êtes pas une personne à risque particulier.
Bien cordialement
Dr A.Marceau

Bibounette ven, 20/03/2020 - 11:54

Bonjour,

Je suis traitée en chimiothérapie (la 6e a eu lieu fin février, donc il y a 3 semaines) pour un sarcome.

Mon compagnon continue de travailler dans son usine qui n'a pas fermé. Il a donc été en contact :

1) Avec des collègues qui ont dû quitter leur travail, des personnes de leur entourage ayant été contaminées par le Covid-19

2) Et, possiblement, avec des porteurs de la maladie, asymptomatiques.

Ma question est la suivante : quelles sont les précautions à prendre par mon compagnon, lorsqu'il rentre à la maison.

Est-il possible d'avoir une routine précise et officielle à suivre, car établie par un professionnel de santé, que je puisse lui mettre sous les yeux ? Pour lui, ses collègues "psychotent" et ont peur inutilement. Je n'ai pas l'énergie ni de légitimité professionnelle dans la santé pour le convaincre d'adopter des mesures qui me semblent de bon sens.

Ce "Guide de la conduite à tenir" à l'attention de l'entourage des personnes atteintes d'un cancer et durant l'épidémie de Covid-19 pourrait peut-être aider d'autres personnes qui se posent les mêmes questions que moi.

Il pourrait être publié et téléchargeable sur le site ligue-cancer.net.

Je profite de ce post pour remercier de TOUT COEUR tout le personnel soignant pour tout le travail accompli chaque jour auprès des personnes qui sont malades.

Bonjour,
Merci pour cette suggestion, je vais la soumettre au sein de La Ligue.
Votre compagnon peut être porteur sain du COVID-19 dès lors qu'il a été en contact avec des personnes elles-mêmes susceptibles d'être des porteurs sains.
Vous devez donc, durant les 15 prochains jours, rester autant que possible à distance l'un de l'autre. Et votre compagnon doit, à chaque fois qu'il rentre à la maison, se laver très soigneusement les mains, avec un gel hydro-alcoolique ou à défaut de l'eau et du savon.
Bien cordialement
Dr A.Marceau

doithuong sam, 21/03/2020 - 08:11

Dans mon pays, le 17e patient a été infecté à Paris et a déménagé en Angleterre, puis est retourné au Vietnam et l'a propagé à de nombreuses personnes. Par conséquent, la première chose à faire est de minimiser le contact avec les gens, de porter régulièrement un masque et de se laver les mains avec de l'alcool, de vérifier régulièrement la température corporelle, si elle est manifeste, d'informer immédiatement les services fonctionnels prendre des mesures préventives en temps opportun. Unissez-vous pour combattre la maladie dans le monde.

Himuro sam, 21/03/2020 - 09:10

Bonjour à vous, j'espère que vous allez bien.
En cette période de virus, ma mère a contracté dans le passé deux infections pulmonaires, la première il y a 6 ans et la seconde en décembre 2019.. Bien évidemment, ma mère depuis à souvent des glaires, du mucus qu'elle doit cracher pour bien "libérer" ses poumons, cela fait elle une personne à risque ?
Merci, bien à vous.

Bonjour,
Votre mère semble avoir une fragilité pulmonaire, peut-être en raison d'une pathologie pulmonaire chronique sous-jacente. Auquel cas, cela fait d'elle une personne à risque dans la mesure où si elle devait être infectée par le coronavirus, elle serait plus vulnérable.
Bien cordialement
Dr A.Marceau

Hel sam, 21/03/2020 - 14:18

Bonjour,

Mon ami a eu une ablation totale de la thyroïde en septembre 2019 suite à un carcinome papillaire. Fin novembre 2019, il a eu un traitement à l'iode131. Il doit repasser des examens d'ici 2 mois sous thyrogene et à nouveau iode 131 pour voir s'il est guéri ou non. Son traitement sous Levothyrox n'est toujours pas stabilisé et il a des effets secondaires. Avec le covid-19 doit il être considéré comme une personne à risque ?
Je vous remercie de votre réponse.

Bonjour,
A priori, votre ami n'est pas considéré comme à risque particulier vis-à-vis de coronavirus dans la mesure où il ne suit pas de traitement immuno-déprimant comme peut l'être une chimiothérapie. Appliquez l'un et l'autre, très strictement, les mesures barrières.
Bien cordialement
Dr A.Marceau

Pages