Forum

Témoignage cancer du rectum 41 ans

Lilouchhhh sam, 20/06/2020 - 22:48 (4) commentaire(s)

Bonjour je souhaite partager mon histoire qui j'espère est derrière moi maintenant...
en juillet 2019 des saignements dans mes selles m'ont poussés à consulter un gastro qui n'a pas vu d'hémorroïdes comme je l'imaginais et donc m'a prescrit une coloscopie. Rdv pris après les vacances fin août. Lors de cette coloscopie, quelques polypes ont été enlevés et un polype plus volumineux n'a pas été enlevé mais un prélèvement a été fait et envoyé en analyse. Dès la sortie de la coloscopie, la gastro m'informe qu'il est vraisemblable que ce soit un cancer et m'adresse à un chirurgien très rapidement qui confirme ce risque. Une semaine après, jour de la rentrée scolaire de mes enfants (petite section de maternelle pour mon fils et grande section pour ma fille) le diagnostic est confirmé = cancer du moyen rectum stade 3 avec un ganglion. Heureusement ma sœur infirmière était présente à ce rdv ce qui m'a permis de lâcher prise et pleurer... À mon âge ce type de cancer n'est pas courant, j'ai donc rapidement trouvé le meilleur chirurgien que j'ai rencontré 1 semaine maximum après et l'oncologue qui m'a prescrit 6 semaine de radio chimiothérapie. Tout est allé tellement vite ... j'ai ressenti un énorme choc mais à la fois mes 2 petits avaient besoin d'une maman forte et mon mari lui ne réalisait pas vraiment.. j'ai donc été forte J'ai continué mon activité professionnelle je me sentais a ce moment là en forme physiquement j'arrivais donc à gérer la radio chimiothérapie, le travail et ma famille. J'ai également mis en place une sorte de plan d'action pour m'aider à tenir : psychologue, sophrologie, jogging
cela m'a énormément aidé a tenir Personne à ce moment là ne pouvait soupçonné que j'avais un cancer
Fin novembre après la dernière séance de radio chimiothérapie tout a dégénéré, des douleurs atroces au niveau du rectum, nous avons monter de plus en plus les paliers d'antalgique jusqu'à prendre de fortes doses de morphine qui ne me soulageaient qu'à moitié ... c'était devenu très difficile physiquement
l'opération pour m'enlever la tumeur était prévue début février soit 10 semaines après la dernière séance de radio chimiothérapie. Bien entendu j'ai arrêté le travail à ce moment là je ne pouvais plus...Début janvier, encore un coup dur avec une hémorragie qui m'a fait perdre connaissancé j'ai été hospitalisée et transfusée. Les douleurs physiques étaient épouvantables mais je tenais moralement et psychologiquement je pense grace à mon mari, mes enfants et mes sœurs qui ont été très présentes pour m'aider.
enfin est arrivé la fameuse opération, j'étais préparée j'avais tellement besoin que l'on m'enlève cette tumeur qui me mangeait de l'intérieur. J'avais une petite appréhension uniquement liée à la stomie provisoire qui devait m'être mise. L'opération s'est très bien passée mais le post opératoire a été une véritable souffrance .. mon organisme ayant été habitué à la morphine je n'étais pas soulagée. L'unité douleur a donc pris le relais et l'on m'a mise une péridurale qui m'a soulagée mais j'ai été alitée 3 jours sans manger ni bouger. J'ai donc,mis beaucoup de temps à me remettre et retrouver une masse musculaire. J'ai perdu près de 8 kg en quelques jours et moralement la stomie a été très difficile à accepter. Je me trouvais laide et maigre. J'avais été forte jusque là mais mon corps et mon esprit ont flanchés. Il le fallait bien et c'était même plutôt sain de pleurer et évacuer mes émotions. Ça a duré 1 mois et puis c'est reparti. J'ai fini par me faire à ma stomie et surtout je n'avais plus cette douleur atroce.
les résultats de la biopsie étaient bons mais les oncologue par précaution ont souhaité que je fasse de la chimiothérapie préventive. Heureusement après plusieurs discussions l'on m'a prescrit de la chimiothérapie orale que je supporte très bien. J'ai été opérée fin avril pour la remise en continuité et terminé ma cure de chimiothérapie début juin. J'avais lu beaucoup de choses négatives sur la reprise du transit. Finalement ce n'est pas une catastrophe, ce n'est plus comme avant mais c'est gérable. Il faut surtout manger sainement et éviter certains aliments. Après 3-4 moments difficiles je commence à me connaître et savoir les aliments interdits.
je vais beaucoup mieux aujourd'hui j'ai repris mon activité professionnelle et mon moral est au top
quand je regarde derrière moi j'ai du mal à croire que j'ai vécu tout cela
je pense que mon moral et l'entourage familial y ont été pour beaucoup
Ce cauchemar a duré 10 mois mais c’est derrière maintenant
J’espère que mon expérience vous aidera
Leïla

Stephane14 sam, 20/06/2020 - 23:42

Leia
Vous avez été tres courageuse.
Respect pour votre combat
Stephane

atmed dim, 21/06/2020 - 08:26

Bonjour Leïla,
Un grand merci d'avoir pris le temps de déposer sur ce forum ce long message, très détaillé. Il sera en effet un encouragement formidable pour toutes celles et ceux qui ont à affronter un cas comme le vôtre. Certes, votre entourage a joué un grand rôle dans ce combat mais c'est avant tout votre énergie, votre combativité qui ont été déterminantes pour retrouver le chemin d'une vie normale.
Je vous souhaite une très bonne continuation,
Bien cordialement
Dr A.Marceau

rob dim, 21/06/2020 - 19:02

bonsoir leila,
pas grand chose a rajouter,vous avez vraiment fait ce qu'il fallait pour aller bien,une histoire comme la vôtre est très encourageante et vous allez vite vous rendre compte que la vie est encore plus belle maintenant.
bonne continuation a vous.

Lilouchhhh dim, 21/06/2020 - 19:42

Oh merci merci
Je me souviens que ce blog m’avait aidé à mieux comprendre ce qui m’attendais et les témoignages avec une fin positive me donnait beaucoup d’espoir
C’est pourquoi ce témoignage était important pour moi car cela peut aider ... ce n’est pas un long fleuve tranquille, je n’ai pas caché mes souffrances mais cela passe et une issue positive est possible Il faut tenir
Bon courage à vous tous