Forum

soutien morale

Katia Funck dim, 03/01/2021 - 17:07 (18) commentaire(s)

bonjour,
je suis une maman de 3 enfants et qui suis a nouveau une chimio depuis 1 an pour un cancer du sein avec metastase au foie. je me rappelle de sa y a deja 10 ans j ai eu un cancer du sein qui c'etait declaree qu au niveau du sein et j ai eu 6 semaine chimio et 6 semaine rayon.
a l' heure d aujourd'hui j en suis a ma 14 eme seance et je trouve que mon morale ne tiens plus la route car je n'arrive toujours pas a l accepter mon cancer meme si je c que sa diminue bien, mais je suis d une nature forte devant tout le monde et ce n est pas si facile que sa de se montrer a la hauteur devant mes enfants
j ai deja ete suivie psychologiquement car j en avais fait la demande quand je voyait que je perdais pieds
voila

atmed dim, 03/01/2021 - 17:13

Bonjour Katia,
Vous recevrez certainement des témoignages d'encouragement sur ce forum mais vous pouvez également solliciter de nouveau un soutien psychologique en faisant intervenir un onco-psychologue. Demandez dans le service dans lequel vous êtes prise en charge, l'équipe soignante pourra certainement vous diriger vers un onco-psychologue. N'hésitez pas non plus à faire appel au comité départemental de La Ligue, vous y trouverez une écoute bienveillante qui vous sera certainement utile. Enfin, vous pouvez également vous entretenir (aux heures ouvrables) avec un/une psychologue de La Ligue en appelant le 0800 940 939, l'appel est gratuit.
Bien cordialement
Dr A.Marceau

Katia Funck dim, 03/01/2021 - 17:15

merci Dr A.Marceau je vais voir sa dans la semaine

rob dim, 03/01/2021 - 20:53

bonsoir,
vous savez nous connaissons tous çà sur ce forum,cette tristesse,cette peur,cette angoisse,et j'en passe.....
il faut essayer a chaque coup dur de se surpasser,de reprendre le dessus,c'est une lutte incessante pour garder le cap et combattre cette maladie.
faite des choses qui vous plaise,qui égaille votre vie avec vos enfants,je sais c'est très dur mais il faut s'en donner la peine,ne pas se laisser submerger par la tristesse.
très bon courage a vous,et le meilleur est surement a venir.

Lodye dim, 03/01/2021 - 21:05

Bonsoir Katia, sachez que - nous tous ici - sommes là pour vous soutenir et vous encourager en cette période difficile que nous connaissons tous. Ne lâchez rien Katia ! Il est normal d’avoir des moments où le moral flanche mais nos enfants sont notre moteur, notre force ! Je vous souhaite bon courage. Amicalement, Élodie

Cathy92 dim, 03/01/2021 - 21:58

Bonsoir Katia
Oui c'est normal et ce n'est pas faiblesse que d'avoir des passages à vide et c'est une bonne chose que de se faire suivre par un professionnel, on peut tout lui dire et surtout ce qu' on ne peut pas dire à ses proches, reprenez vos séances, pensez à vous, essayez de vous occuper de vous, ce n'est pas être égoïste au contraire vous serez plus forte pour votre famille.
Et surtout revenez quand vous voudrez nous serons tous et toutes là pour vous.
Bises
Cathy92

Gao dim, 03/01/2021 - 22:27

Bonsoir Katia,
Je suis aussi maman de 3 enfants et je combats cette saleté depuis juin. Je ne suis pas d'une nature forte mais j'ai appris à voir le positif dans chaque situation et c'est l'une des choses qui m'aident à tenir depuis le début. Vous avez eu raison de venir sur ce forum parce que c'est un autre moyen pour moi d'y arriver car j'y trouve beaucoup de réconfort et des témoignages émouvants de soutien de personnes qu'on n'a jamais vu mais qui prennent le temps de nous répondre ou de nous reconforter. J'en ai encore fait l'expérience la semaine dernière, la veille de mon opération et après. Le moral dans ce combat s'apparente pour moi à des montagnes russes. Un coup je me sens forte,et un coup, je flanche.
Nos enfants nous aident à avancer par leur amour inconditionnel mais peuvent aussi nous épuiser selon leur âge. Il est vrai qu'il faut être égoïste, se faire plaisir, prendre du temps pour soi car une maman ressourcée est une maman plus disponible pour ses enfants. J'explique tout à mes enfants, ils voient mes faiblesses, avec le temps, ils m'aident de plus en plus parce qu'ils se rendent compte que quand maman est moins fatiguée, maman fait des petites activités avec eux. Parfois, ils viennent juste discuter quand je suis au lit. Et puis, je suis convaincue,même hors maladie qu'il n'existe pas de super maman !
Pour finir, eux aussi peuvent avoir besoin d'une aide psychologique extérieure. Notre vie de famille a été totalement chamboulée et mettra du temps à se reconstruire.
Je vous souhaite de trouver de l'aide, et beaucoup de courage.
Et puis à plusieurs on est plus fort,non?
Amicalement. Gaëlle

Katia Funck dim, 03/01/2021 - 22:44

Oui Gaëlle
Je te remercie j ai pas eu d opération l année dernière mais y a dix ans oui mastectomie du sein gauche et reconstruction deux ans après....
Le plus dur c quand tu réapprend que tu as d nouveau un cancer et que le foie et toucher ainsi que des métastase un peu partout et bien sa fait mal de se dire faut tout recommencer sachant que ma grande a maintenant 16 étiez jujus 12 alors qu à l' époque elle était toute jeune et les petit a peine deux ans qui on du aller vivre avec mes beau parents à l' époque car je ne pouvais pas me en occuper
Maintenant je ne leur et rien cacher au contraire ils savent ce qu il en est et me soutienne beaucoup et me motive à ne pas flancher car mon fils a un handicap non visible dyslexique et faut tout lui expliquer par dessin et le rassurer surtout
Voila

Katia Funck sam, 06/02/2021 - 18:48

bon bein voila
de retour sur le site car le morale est en baisse en ce moment la fatigue ce fait sentir et mon fils le ressent bcp ce qui l inquiete enormement
il a pu voir un psy a l ecole qui la bcp aider a parler
j essaye de moins pleurer car j ai l impression que le temps ne passe pas vite et je n arrive pas a trouver de quoi m occuper sur la journee
mes deux autres filles m epaule bcp et je les en remercie je passe bcp de temps avec elle et j octroie du temps a mon fils pas evident tout cela

surtout que je broie bcp de noir et ce n est pas tres facile de se dire que financierement c dure et d essayer de faire plaisir a nos enfants
il comprenne la situation et on s adapte au mieux
voila

Lodye sam, 06/02/2021 - 21:43

Bonsoir Katia, nous connaissons tous ici cet ascenseur émotionnel. Ne vous en voulez pas de ne pas être « forte » en toute circonstance, laissez vous le droit d’évacuer cette tristesse qui vous pèse. Néanmoins, ne laissez pas non plus le mal être occuper toute votre vie. Il peut être bénéfique d’échanger avec une tierce personne qui vous écoutera sans vous juger et saura trouver les mots pour vous réconforter. Je suis actuellement suivi par un psychologue et j’avoue que cela me fait énormément de bien. Vous vous préoccupez du bien être de vos enfants mais vous semblez culpabiliser de ne pas avoir les moyens financiers de leur faire plaisir, sachez que ce qui importe c’est la qualité du temps que vous passez avec eux et non la quantité de cadeaux ou d’argent que vous dépenser (je parle en connaissance de cause ayant été élevée dans une famille d’ouvriers). Allez Katia ! Un jour l’un après l’autre ! Ne laissez pas la maladie ne prendre plus que ce qu’elle vous a déjà pris !! Amicalement. Élodie

Katia Funck dim, 07/02/2021 - 11:50

merci lodye

je c que ce n est pas evident les enfants sont tout pour moi
et je fais tout mon possible pour eux je passe bcp de temps avec eux et les ecoute et fait bcp d activite manuel pour m occuper mais c pas evident quand on se retrouve seule la journee et que le mari ne vous ecoute pas
sa clash a chaque fois car je dois tout gerer toute seule

voila

Pages