Forum

Période difficile

Moufette sam, 07/08/2021 - 11:12 (20) commentaire(s)

Bonjour à tous,
Je me permets de vous écrire ce matin car je me sens en détresse. Je ne sais pas si vous pourrez m’aider, me secouer peut-être ... Voilà, depuis plusieurs semaines mon moral chute. Chaque soir ou presque, je pleure en appliquant la crème post-rayons sur mon sein. Je me dis « j’ai/j’ai eu un cancer ». Hier j’ai eu 3 rdv dans 3 hôpitaux différents : onco-génétique (lourd), médecine du travail, radiothérapie. J’ai pleuré aux 3 … Dans l’ascenseur, j’ai croisé deux bonnes sœurs qui tenaient un coussin-cœur, sans doute elles rendaient visite à une amie opérée du sein. J’ai eu envie de pleurer. Dans la salle d’attente, il y avait une affiche pour une journée baignade pour les femmes qui s’assument avec un sein en moins. J’ai encore pleuré … (alors que j’ai gardé mon sein en partie, j’ai eu une pamectomie). Hier le manipulateur radio m’a donné leur liste de soins de support et d’associations et m’a dit qu’ils n’allaient pas « m’abandonner » lundi prochain (dernière séance), qu’on allait en parler avec le médecin … J’ai l’impression de me prendre une grosse claque en fin de parcours, de l’année de fou qui s’est déroulé …
A cela s’ajoute des problèmes de couple. Depuis plusieurs mois, et ça va en s'empirant, il y a des tensions en permanence pour les bricoles du quotidien jusqu’aux projets d’avenir. C’est très compliqué de démêler ce qui est la faute au cancer ou pas, car on traine des casseroles d’avant le diagnostic. Le fond du pb, c’est que je pense que je ne suis pas amoureuse ... (pardon de choquer peut-être, vous savez j’avais écrit sur un forum « couple » et m’en étais prise plein la figure, que je faisais du mal à mon conjoint en restant avec lui etc… donc je sais que le sujet est sensible). Nous parlons de séparation mais ça impliquerait de gros changements, comment fera-t-on avec notre fille de 7 mois, garde entière ou majoritaire pour moi mais impensable pour le papa, garde 50/50 mais alors trouver 2 nounous car nous vivrons à 1h d’écart … Je dors encore moins qu’avant et j’ai perdu 2 kg en 15 jours.
Les seuls moments agréables que je passe sont avec ma fille. Elle a un sourire indéfectible, malgré les pleurs et les disputes devant elle parfois (j’en ai honte). Avec elle j’ai envie de sourire et de jouer. Mais il est clair que je vais mal en ce moment. Je rumine ma vie d’avant, quand je vivais à Lyon, j’avais plein de loisirs et j’étais en bonne santé. En un an, j’ai changé de vie sur tous les plans et je me sens complètement paumée. J’ai fait des choix que je n’assume pas, en plus j’ai le cancer. La vie à la campagne ne me convient pas, et gros sentiment d’échec de ne pas réussir à vivre en couple … Donc, retourner à Lyon avec ma fille … mais nous sommes 3 dans l’histoire maintenant, le papa refuse catégoriquement de vivre en ville donc je n'ai aucune solution pour l'instant.
Voilà les compagnons du forum, je suis désolée de m’épancher car vous n’êtes pas le courrier du cœur. Les quelques proches à qui j’en parle me disent tous de prendre le temps, de m’occuper de ma santé d’abord … Mais comment faire quand un problème nous accapare, nuit et jour … c'est l'été, on est censés être légers, les amis sont en vacances, le psy et le médecin traitant aussi. Pourquoi je déraille autant alors que j’ai déjà un cancer à penser …
Je vous souhaite malgré tout un bon we, désolée pour mon message plombant.

Béné971 sam, 07/08/2021 - 14:04

Bonjour Fanny,
C’est difficile la fin de parcours, acceptez les pleurs ça fait du bien de laisser sortir les émotions.
Pour votre couple eh ben je dirai comme vos amis laissez vous un peu de temps . Vous avez vécu un gros traumatisme et vous allez reprendre votre vie en main et au fur à mesure les solutions vont apparaître. Est ce que votre conjoint veut la séparation ? Vous ne vous sentez plus amoureuse mais avec la maladie c’est un peu normal il n’y a pas beaucoup de place pour l’amour romantique.
Faites ce qui vous fait du bien aujourd'hui parce que vous ne retrouverez pas la vie d’avant mais vous allez en inventer une nouvelle.
Béné

Cathy92 sam, 07/08/2021 - 14:09

Coucou Moufette
Personne ne t'en voudra sur ce forum ,nous sommes tous et toutes passés par des moments "pas terribles ".
Si je n'avais qu' un conseil à te donner : ne prends aucune décision quant à ton couple, tu ne vas pas rajouter un problème à ceux que tu as déjà (mets tout sur le dos du k) et occupes toi de toi : fais tous les soins support qu' on peut te proposer , change de psy le temps des vacances (essaie celui de la ligue -rubrique aide psychologique- ou un autre proposé par ton centre). Fais toi plaisir et ne te compare pas avec les autres (chacun ses problèmes )
Allez je croise les doigts pour que tu ailles mieux et je te fais plein de bises
Cathy92

Moufette sam, 07/08/2021 - 15:02

Merci Bénédicte et Cathy pour vos conseils, je vais essayer de les suivre.
C'est moi qui ai parlé en premier de séparation. Lui veut maintenir notre famille mais il n'est pas + heureux que moi. On passe qq bons moments tous les 3, mais dès qu'on est 2 on morfle...
Lui qui est très taiseux, m'a dit cette semaine que l'année avait été très dure pour lui. Me voir "dépressive" depuis que j'ai le cancer/que notre fille est née. Ce qui est faux, je ne me considère absolument pas comme dépressive depuis 7 mois, j'ai bien supporté la chimio et j'étais restée très active. Mais il l'a ressenti comme ça, il n'a pas supporté baigner dans le cancer et on a fait les vases communiquants au niveau des émotions, lui a eu un diagnostic de dépression en avril et est sous traitement depuis.
Il a repris du poil de la bête cet été en refaisant du sport. C'est vrai qu'il faut que je m'occupe de moi, que je retrouve des activités agréables et ne pas faire que la maman.
On devait partir en vacances ... les laisser partir tous les 2 dans sa famille acterait un peu la séparation et nerveusement je sens que je ne peux pas encaisser en ce moment, donc je vais sans doute devoir y aller aussi.
Je vais essayer de vous écouter,  d'être patiente et de m'occuper de moi.
Merci de me comprendre. Cathy j'espère que les nouvelles sont bonnes de votre côté

Huma sam, 07/08/2021 - 15:26

Bonjour moufette votre post m’a émue et perturbée aussi car je n’ai ,pour ma part, pas « sentie » que vous aviez des problèmes de couple même quand vous parliez justement de couple dans divers posts. Je pense que ce que vous ressentez n’est que passager. Après avoir fini votre traitement, tout rentrera dans l’ordre progressivement. Laissez vous du temps à tous les deux .
Quand à la fin de parcours,Je pense comme vos amis et Bénédicte et Cathy que vous devriez vous donner du temps à vous-même . Cette saleté de maladie nous ronge physiquement comme psychologiquement même si on ne s’en rend pas vraiment compte, qu’on a l’impression de bien « gérer ». Ne vous faites pas avoir . Vous savez on l’a dit à plusieurs reprises : la fin de traitement est paradoxale. On est content d’avoir fini mais on est bizarrement mal aussi à cause de la peur de l’après- cancer . Se dire que notre vie d’avant est derrière nous et qu’ on prend le chemin d’une nouvelle vie n’est pas si facile. Donnez le temps au temps .
J’espère sincèrement que vous reviendrez avec de meilleures nouvelles . Courage.
Huma

rob sam, 07/08/2021 - 17:04

hello miss moufette,
bein houai çà fait pas mal de problèmes tout çà l'amie moufette,bon une chose que l'on peut s'accorder a dire c'est que le crabe çà peut foutre la m...e dans un couple,si si c'est vrai faut faire vachement gaffe a çà.
moi j'ai 35 ans de mariage et 40 ans de vie commune en tout,coup de bol j'ai trouvé la perle du premier coup,hé voui çà arrive,çà n'a pas été rose tous les jours et comme tous les couples on se prend le choux pour des conneries a trois balles,mais avant que çà dégénère on a appris depuis longtemps a mettre les choses a plats très rapidement et très calmement,on a fait des concessions chacun de notre côté et surtout on a bien compris qu'on a bien plus a perdre dans une séparation qu'autre chose,après quand il n'y a pas d'autres solutions et bein oui c'est la séparation,mais moi avec les années j'ai appris a bien réfléchir avant d'agir et çà me réussi pas mal.
bon moi je l'ai toujours dis sur ce forum chui le gros chouchou de la casba depuis que j'ai le crabe,limite capricieux comme les gosses et j'en abuse "bein koi faut bien profiter de son statut de cancéreux"donc j'espère que mme ROB me lâchera pas parce que dans l'histoire elle trinque pas mal aussi et j'en suis bien conscient de tout ça.
je te souhaite d'aller mieux,de vous retrouver tous les 3,bein oui ya la petite aussi,et d'être heureuse et souvent la solution n'est pas loin il suffisait juste de la voir,mais dès fois c'est trop tard et l'on s'en rend compte après coup,mais trop tard tout est détruit.
alors mon petit conseil est que autant toi que lui n'hésitez pas a faire des concessions et surtout de vous laisser des moments de liberté chacun de votre côté,si il y a une vrai confiance dans un couple,chacun doit pouvoir avoir ses moments de liberté a lui que l'autre ne veut pas forcément partager: EX pour moi c'était de partir seul en moto et même pendant 2 ou 3 jours et çà na jamais posé problème dans le couple (c'est la confiance et c'est tout).
bon week end a tous.

Stephane14 sam, 07/08/2021 - 17:31

Coucou Moufette
Ca ressemble à un gros coup de mou ça. Je n'ai pas de solution miracle je ne dirais donc que ce que je ressens La première chose bien sur si y'a un coupable dans ton histoire c'est le crabe et personne d'autres. Cette satanée maladie est un tsunami qui tente de tout détruire. Tu as mené un long combat il est normal que les nerfs lâchent un peu. Pleurer fait du bien, ça m'arrive aussi, c'est le trop-plein d'émotions qu'il faut évacuer.
Pour ton couple, ce que je peux juste dire c'est déjà.. peut-être de se mettre autour d'une table pour discuter. Surtout pas de décision sur un coup de tête
Je te souhaite que tout rentre dans l'ordre le plus rapidement possible.
Courage courage, je t'envoie pleins d'ondes positives
Stephane

catou13 sam, 07/08/2021 - 21:35

Moufette,

Ton post m'a attristé. La fin des traitements est dure à accepter on se pose beaucoup de question on est perdu. Comment va t'on gerer notre vie d'après cancer.
Cette maladie nous a affecté dans tous les domaines que ce soit notre couple notre famille notre travail comment vais je pouvoir gerer tout ça. Je sais que ça ete difficile. Ce n'est pas rien ce qu'on a vécu les personnes meme de notre entourage ne peuvent meme pas l'imaginer. Si je peut me permettre de te donner un conseil réfléchi bien avant de prendre une décision trop rapidement que tu risques de regreter.
Tu as tout mon soutien et mon affection.
J'espere du plus profond de mon coeur que tu vas aller mieux.
Amitié.
Cathy

Marween sam, 07/08/2021 - 22:05

Bonsoir moufette,
Je suis très touchée par votre message, étant moi-même maman d'une petite fille et ressentant parfois cette forte injustice d'avoir vécu le cancer. La vie de famille s'en retrouve forcément impactée et je n'ose donner aucun conseil. C'est tellement personnel. Nous devons être de la même génération. J'imagine une jeune femme plein de gniak, de volonté et bourré de courage.
La vie devant vous sera belle, je le pense fort et l'espère du fond du cœur.
Bises
Marine

Moufette sam, 07/08/2021 - 22:34

Merci à tous pour vos commentaires qui me touchent. Je vais essayer de temporiser. Jusqu'à quand "c'est pas le moment"? ... je verrais ... normalement, reprise du travail en octobre, j'espère tenir jusque là et que le retour à un rythme un peu + normal me fera du bien.
Bonne soirée à tous et encore merci

KetaLC sam, 07/08/2021 - 23:39

Bonsoir Moufette,
Ben j’aimais bien moi, le courrier du cœur des magasines pour ados …
…. dans les années 80 … aïe ! Ça remonte et vous ne deviez pas être en âge de les lire !
Trêves de plaisanterie, le sujet est grave et votre post m’a beaucoup touchée.
Bien sûr que la période est difficile, vous venez de vivre deux choses totalement incomparables : dans un cas le bonheur absolu de la maternité et dans l’autre la maladie (l’une de celle qu’on ne souhaite pas à son pire ennemi), et dans les deux cas c’est un bouleversement total.
Quand un enfant arrive dans le couple, tout est chamboulé, il y a en plus la fatigue, les peurs, le changement de statut dans le couple etc ….. Je l’ai vécu avec la plus grande joie, mais aussi les plus grandes difficultés ( y compris et surtout dans le couple!!) deux fois.
Et le cancer bouleverse également tout : couple, famille, vie sociale, vie professionnelle… C’est un choc, puis un combat.
Je n’en suis qu’au début de ce combat, mais j’imagine et je comprends en lisant nos collègues de cancer, que « l’après « n’est pas une étape facile non plus …
Ce que j’essaie de dire, Moufette, c’est que ce que vous avez vécu ces derniers mois est énorme, gigantesque !
Il est donc plus que normal d’être perdue, mais que vous devez vous faire confiance, vous écouter, prendre le temps de la réflexion. Ça demandera du temps encore probablement, et la patience est difficile dans ce cas, mais je vous sens battante et capable encore de relever les manches pour avancer dans le bon sens !
Et ne soyez pas désolée, merci au contraire pour ce partage.
Hauts les cœurs ! Je pense bien à vous et vous soutiens,
Sandra.

Pages