Forum

Mastectomie et reconstruction immédiate sans conservation PAM

Victoire83 mar, 21/06/2022 - 18:30 (4) commentaire(s)

Bonjour,
J ai 39 ans, cancer du sein infiltrant grade 2
Je suis actuellement en traitement chimiothérapie EC + taxol qui se terminera le 2/09. Ça se passe bien, pas trop d effet secondaire jusqu’à la.
Après ça, il y aura une mastectomie avec reconstruction immédiate sans possibilité de garder la PAM. J’ai vraiment peur du résultat, de me retrouver avec un sein complètement atrophié. J ai déjà eu une tumorectomie en février, le sein est bien à part la cicatrice mais qui ne me dérange pas plus. Y a t’il des personnes ici qui pourrait me parler de leur chirurgie ?

Moufette mar, 21/06/2022 - 21:49

Bonjour Victoire,
Déjà bravo pour votre parcours, c'est super si vous supportez bien la chimio. Moi j'ai eu une PAMectomie. Je n'ai donc plus de mamelon. A la place, j'ai une cicatrice horizontale d'environ 7 cm. Ça fait un look étrange, un sein qui fait un clin d'oeil à l'autre, mais ça n'est pas moche. Je réfléchis à une reconstruction pour moins penser au cancer quand je me regarde dans la glace. Votre chirurgien vous le proposera sans doute aussi. Parlez-en avec lui, il pourrait peut-être le faire pendant l'opération, ou alors qq mois + tard. On m'a proposé 2 choses: tatouage 3d de l'aréole + mamelon, ou tatouage aréole + greffe de mamelon (prélevé sur une autre partie du corps). Il est aussi possible de greffer une aréole.
Bref, il y a des solutions.
Bon courage pour la fin de vos traitements !

Gao mar, 21/06/2022 - 23:52

Bonsoir Victoire,
Comme Mouffette, je suis contente de lire que les traitements se passent bien...vous avez de la chance.
Perso, j'ai eu une mastectomie totale en décembre 2020, sans possibilité de reconstruction immédiate à cause des rayons.
Au départ, c'était bizarre mais pas si choquant et je m'y suis habituée. Ce que je n'aimais pas c'était le côté plat.
Je viens de faire une reconstruction. J'ai le volume mais ni aréole, ni mamelon. Finalement, ça ne me dérange pas. J'ai fait une mastectomie préventive à droite avec reconstruction immédiate. Ils ont conservé le mamelon et l'aréole. Ça fait presque plus bizarre de ce côté là. La chirurgienne envisage d'utiliser le mamelon de droite pour en faire 2 et tatouage de l'aréole. Mais, je me pose la question de tout enlever à droite et de faire des tatouages ou laisser comme ça.
Il faut y aller progressivement dans la découverte de son corps atrophié après une chirurgie et souvent on s'étonne, on se surprend. L'anxiété de l'avant est difficile à gérer car c'est l'inconnu qui fait peur.
On est plus fort qu'on ne le croit et toujours garder en tête que ce qu'on nous propose est pour notre bien. Quand j'ai su pour la mastectomie, je me suis dit qu'ils étaient complètement fous et que jamais je n'accepterai ça ! Aujourd'hui, après toutes ces épreuves, je leurs suis reconnaissante car j'ai moins de risque de récidive ou d'un autre cancer.
Bon courage. Gaëlle

Marween mer, 22/06/2022 - 10:08

Bonjour,
Votre parcours est similaire au mien. On m'a découvert un carcinome infiltrant l'année dernière à 32 ans. J'ai eu une mastectomie totale avec reconstruction immédiate, chimio, retrait de la PAM, radiothérapie, anticorps et hormonothérapie. C'est marrant que notre miss Moufette parle d'un sein qui fait un clin d'œil à l'autre car c'est exactement l'expression que j'utilise en voyant ma poitrine aujourd'hui. Je vous avoue que le visuel est pour moi spécial et j'ai déjà prévu (dans ma tête du moins) de tatouer le mamelon et ajouter des éléments décoratifs (lianes de fleurs etc...) sur la zone opérée. Je dois juste attendre un an minimum avant que ma peau puisse recevoir une aiguille gorgée d'encre ! :)
Ceci dit, comme le disent les amis, le fait d'avoir une reconstruction immédiate est vraiment une chance car nous retrouvons le galbe de notre poitrine d'antan, ce qui n'est pas le cas avec une mastectomie radicale. À mon sens, c'est psychologiquement plus difficile à encaisser. Je vous souhaite beaucoup de courage et je suis certaine que vous surmonterez l'épreuve. Nous serons là pour répondre à toutes vos interrogations et vous soutenir.
Bonne journée à tous !
Marine

Huma mer, 22/06/2022 - 15:18

Bonjour Élodie bienvenue sur le forum. J’ai moi aussi subi une mastectomie totale en février 2021. Mais je n’ai pas eut de reconstruction immédiate parce que j’avais de la radiothérapie après , comme Gaëlle, et il faut attendre un an avant de pouvoir faire une reconstruction . Maintenant je pourrais l’ envisager puisque cela fait un an que j’ai terminé les rayons en mai .
Je rejoins Marine, psychologiquement une mastectomie sans reconstruction est plus difficile à accepter parce qu’on se retrouve sans rien, juste une cicatrice . J’ai mis un peu de temps avant de même juste regarder le côté plat . L’acceptation est venue petit à petit parce qu’on s’habitue après . Maintenant ça ne me dérange pas vraiment alors qu’au début je ne pouvais même pas me regarder dans la glace sans me sentir mal . Alors je pense que tout se passera bien. L’expression de moufette est pas mal: le sein qui fait un clin d’œil à l’autre ;) . Garder ça en tête et l’acceptation sera plus facile et dites vous que vous aurez un sein tout neuf ;)
Juste une question : pourquoi on vous a d’abord fait une tumorectomie puis maintenant finalement une mastectomie ?
Courage et revenez donner des nouvelles. Nous serons là .
Huma