Comment le mélanome devient malin

Partagez ce contenu

Partagez ce contenu
La compréhension de la biologie du mélanome malin a beaucoup évolué au cours des dernières années.

L’équipe labellisée par la Ligue d’Alain Puisieux et Stéphane Ansieau vient de faire progresser encore un peu plus l’état des connaissances dans ce domaine en révélant un mécanisme conférant aux mélanocytes malades leur redoutable capacité d’invasion et leur agressivité. Ce phénomène implique notamment deux protéines du développement embryonnaire, Twist1 et Zeb1, normalement inactives dans les cellules adultes saines, mais dont l’expression se trouve réactivée dans le mélanocyte malade.

Pour en savoir plus sur ces travaux lire le communiqué de presse relatant la publication de ces travaux

 

Conférence donné par Alain Puisieux lors du 15e colloque de la recherche de la Ligue  (Nice, 24-25 janvier 2013)

 

 

 

Partagez ce contenu

Partagez ce contenu