Forum

Cancer généralisé

Arnaud Metayer jeu, 04/06/2020 - 06:18 (3) commentaire(s)

Bonjour novice sur le site je m'appelle Arnaud jai 42 an et ma femme 42 aussi,après 6 mois de mariage on nous annonce en octobre 2018 ,que ma femme a un cancer du poumon stade 4 avec metastase au cerveau suite à ça, ca était un véritable parcour du combattant elle la u de la radioterapie environ une trantaine de séance et autan en chimiothérapie en sachant que le foie et touché , la veine cave, glande surrénale et la moile épinière malheureusement il ya plus de solution les médecins on décidé d'arrêter les traitements .Au jour d'aujourd'hui elle les en had mes avec toute c,est complication elle continue de se battre le seul traitement qu'elle a cest de la morphine 250 minigrame elle souffre mes elle se bat moi je sui complètement anéantie je voi une psychologue qui me fait un peux bien voila et se que certains a vécu la méme chose je m'excuse d'avance si jai fait des faute mes cest avec le cœur déchiré que je vous écrie cordialement

rob jeu, 04/06/2020 - 08:25

bonjour arnaud,
non,non,arnaud ne vous excusez pas,les messages qui viennent du coeur sont certainement les plus sincère,vous êtes dans la partie la plus difficile a vivre de la maladie de votre femme et je ne peux que vous apportez mon soutient.
votre femme est courageuse et elle a raison de se battre encore.
cette partie compliquée de la maladie ne doit laisser qu'une empreinte de tendresse et de douceur pour vous deux,mais je penses qu'une personne sur ce forum qui est passé par la il y a peu de temps ,en parlera bien mieux que moi.
bon courage a vous deux.

Claude 60 jeu, 04/06/2020 - 15:25

Bonjour Arnaud,
On est sur le site pour chercher de l'aide et aider, dans la limite de nos capacités, on ne juge pas les gens sur leurs fautes d'orthographe.
Résumé de notre histoire https://www.ligue-cancer.net/forum/54866_est-en-lan-5 et suite https://www.ligue-cancer.net/forum/57327_elle-est-partie.
Ce que je vais vous dire, c'est ce que je pense pour l'avoir vécu, ce n'est pas simple à assumer.
Après tout ce qu'à vécu votre épouse, vous avez de la "chance" que le corps médical reconnaisse son impuissance devant la maladie et ne s'acharne pas pour rien, vous annoncez la chose n'a pas du être facile pour celui qui vous a dit "Monsieur, on ne peut plus rien pour votre épouse, à part soulager la douleur".
On a du vous expliquer que l'had est là pour apporter un maximum de confort, dans ces moments difficiles et qu'il n'y a plus de traitement, la morphine ne sert qu'à apaiser la douleur, lui procurer un état de bien être et de confort tout relatif, rendre la souffrance plus tolérable, la souffrance n'étant jamais un état acceptable, ce sont des soins palliatifs.
Prenez soin de votre épouse, ne loupez pas un moment avec elle, soyez vigilent à tous les signes qu'elle vous envoie, ne la laissez pas seule, restez présent au maximum, faites vous aider, votre médecin, les infirmières sont là pour ça, n'hésitez pas à leur parler.
Malheureusement, votre épouse est en phase terminale, c'est dur à dire, mais ses jours sont comptés, c'est la triste vérité, combien de temps reste t il? Personne ne peut vous le dire, en had, vous pourrez l'accompagner jusqu'à son dernier souffle, vous pourrez être à ses côtés, il faut être fort pour deux pour le vivre. Je ne vais pas vous expliquer comment ça se passe, mais être présent jusqu'au bout, c'est une dure épreuve, que je connais pour l'avoir vécue.
C'est dur de penser à la séparation, mais il faut s'y préparer, c'est mon épouse qui avait voulu que l'on achète une concession en septembre 2018, le caveau en janvier 2019, elle avait choisi son cercueil en juin 2019, si bien qu'à son décès, le 17 avril 2020 les choses ont été facilité et on n'a pas fait dans la précipitation, on était en confinement, 16 personnes à ses obsèques et 4 membres des pompes funèbres, donc en mode restreint, on prévoit une cérémonie après les vacances.
Après, c'est la solitude, un vide dans la maison, vous allez avoir plein de "si tu as besoin, je suis là", mais personne,
Je ne vais pas vous dire "courage", pour moi dire "courage", c'est dire "démerdes toi", on vous dit courage et plus rien, silence. Accrochez vous, rien ne sera plus pareil, après s'être battue contre la maladie, elle n'aurait pas voulu que vous lâchiez prise, alors en son honneur, ce sera à vous de vous battre pour vivre sans elle. Un autre combat commencera, pas un combat facile, à vous de le gagnez, pour elle qui s'est tant battue, vous n'avez pas le droit de lâcher prise, il faut être fort.
De tout cœur avec vous, n'hésitez à revenir, si vous en sentez le besoin, on est là pour s'aider.

Arnaud Metayer ven, 05/06/2020 - 04:14

Bonjour merci à rob et claude.pour votre soutien j'essaye d'être au maximum d'être au pré de ma femme mes je travaille aussi jai changer mes horraire de travail pour être auprès de ma femme