Ligue

Journée mondiale contre le cancer : la Ligue affirme ses engagements

Chaque année, la journée mondiale de la lutte contre le cancer est célébrée le 4 février. Cette année encore, la Ligue se joint à la thématique "Pour des soins plus justes" en dénonçant les inégalités d'accès aux soins.

Retour sur les 4 constats révélés par l'enquête BVA Xsight, pour la Ligue contre le cancer.

Image
journée mondiale contre le cancer

Le temps de la mobilisation, partout et pour tous

Depuis plus de 100 ans, la Ligue contre le cancer agit sur tous les fronts de la maladie : prévention, recherche, accompagnement et mobilisation sociétale.

Dans un contexte de crise économique où les conditions de soins et de prise en charge s'aggravent, les personnes malades du cancer et leur proches aidants font face à des inégalités dénoncées par la Ligue.

Nos 4 constats

La Ligue dénonce :

  • un allongement des délais d’accès aux soins à l’origine de pertes de chances ;
  • des difficultés d'accès aux médicaments en ville comme à l'hôpital ;
  • un déficit d'accompagnement et de soutien ;
  • des restes à charge encore trop importants.

Les inégalités d'accès aux soins

Pour aller plus loin, nous partager votre témoignage ou découvrir l'ensemble de nos messages et actions liées à la Journée mondiale contre le cancer, n'hésitez pas à consulter notre page dédiée sur les inégalités d'accès aux soins pour les plus vulnérables.

Paroles de patiente

Image
Aurélie Gil

Aurélie, éducatrice en protection de l'enfance et atteinte d'un cancer du sein, nous livre son témoignage sur ces questions d'inégalités d'accès aux soins.

"Il est important de prendre en compte la problématique sociétale actuelle pour pouvoir répondre aux vrais besoins des personnes malades ou susceptibles de l'être. La prise en charge et les actions d'interventions sont essentielles et il est vital de ne pas se retrouver isolé".

"Avec mon travail, je rencontre des populations défavorisées qui ne disposent pas de réel accompagnement durant les examens ou qui n'ont pas les moyens, par exemple, de se déplacer à l'hôpital. Il manque beaucoup de choses pour pallier à ces inégalités sociales".

"Durant la maladie, on peut rencontrer plusieurs problématiques comme la baisse de salaire ou le non versement des indemnités de la CPAM qui engendrent de véritables difficultés financières. On m'a demandé de justifier ma maladie et sans la Ligue et sa commission sociale qui m'ont aidé à payer mon loyer, ma situation aurait pu être beaucoup plus dramatique".

Concernant les traitements et le suivi pendant et après la maladie, on constate la même difficulté dans le quotidien des personnes malades, comme nous le décrit Aurélie.

"La maladie nécessite des traitements, et certains ne sont pas pris en charge par la sécurité sociale. C'est un budget conséquent qui doit sortir de notre poche et avec des enfants et les nombreux frais de la vie quotidienne, le reste à charge dû aux effets secondaires est important et relativement révoltant".

"J'ai connu des femmes qui ont été orientées vers des traitements particuliers pour essayer de diminuer ces effets secondaires, mais les techniques novatrices proposées sont beaucoup trop onéreuses et encore fois non prises en charge par la sécurité sociale. C'est de l'inégalité de traitement et il reste beaucoup de travail à faire dans "l'après" maladie".

La Ligue joue un rôle majeur dans l'amélioration de ce parcours de soin, et Aurélie de nous confirmer qu'il est important de garder un état d'esprit combatif, en dépit des épreuves à affronter.  

"C'est important que la Ligue se mobilise dans les actions de prévention, en faveur de tous les publics et en complémentarité de tous les dispositifs proposés dans les hôpitaux et les structures accueillants des personnes malades".

"Avec le parcours que l'on a quand on lutte contre un cancer, on est en devient de vrais combattants et il ne faut avoir peur de rien. Être fort dans les démarches, s'affirmer, et surtout ne pas hésiter à exprimer son besoin de soutien, ce n'est pas une honte ! Malgré tous les obstacles, on arrive toujours à trouver des solutions".

La Ligue vous accompagne dans tous ces défis

  • La Ligue mène une sensibilisation et des actions de plaidoyer auprès des pouvoirs publics.
  • La Ligue est présente partout en France et dans les départements et régions d'Outre-mer, au travers de ses 103 comités qui accueillent des personnes malades et proches dès l'annonce, pendant et après les traitements.
  • Nos comités départementaux accordent de l'aide financière et proposent des soins oncologiques de support gratuits par des professionnels spécialisés.
  • La Ligue propose un numéro vert qui permet une écoute et une information sur ses droits de façon gratuite et anonyme, dispensées par nos psychologues, conseillers, juristes et avocats.
  • La Ligue propose des outils en ligne, au service des malades et de leurs proches tels que le site Mes Droits Mes Démarches ou encore la plateforme de témoignages Emploi et Cancer.

 

Face à ces épreuves, ne restez pas seul(e)s, contactez la Ligue contre le cancer !

Écoute, aide, soutien

Numéro vert :

103 comités départementaux proches de vous

En France métropolitaine et en Outre-mer

Afin de vous orienter au mieux, veuillez indiquer votre département. 

Mots-clés
FacebookTwitterLinkedIn

Je soutiens La Ligue contre le cancer

Dons ponctuels
Dons mensuels
Montant libre
Mon don de 50€ revient à 17€ après déduction fiscale.
Faire un don
Image
activité physique don

50€

1h d'activité physique adaptée pour les personnes malades

Abonnez-vous à notre newsletter

Recevez l’actualité de la Ligue.