La médecine de précision face au cancer : la Ligue contre le cancer organise son 19ème colloque de la recherche à Clermont-Ferrand

Partagez ce contenu

Partagez ce contenu
Premier financeur associatif indépendant de la recherche sur le cancer, la Ligue organise à Clermont-Ferrand son 19e colloque de la recherche les 2 et 3 février prochains. En amont de la Journée Mondiale contre le cancer, seize chercheurs soutenus par Ligue feront le point sur leurs projets de recherche et les avancées qui en découlent. La médecine de précision, la recherche interventionnelle et la qualité de vie des enfants et des adolescents traités pour un cancer constitueront les principales thématiques développées lors de cet événement.
Colloque de la Recherche à Clermont-Ferrand
Journée Mondiale de lutte contre le cancer

Revoir en vidéo les interventions du colloque

Au programme

Médecine de précision : un traitement adapté à chaque malade

Chaque malade du cancer est unique. La médecine de précision vise à prendre en compte les spécificités moléculaires et biologiques des patients et de la tumeur qui les affecte afin de définir la prise en charge thérapeutique la plus adaptée. Le diagnostic moléculaire des tumeurs depuis quelques années et, désormais, l’analyse de certains paramètres immunologiques, constituent le socle de la médecine de précision. Ces techniques qui renseignent les cliniciens sur les caractéristiques intimes des tumeurs, le microenvironnement dans lequel elles se développent mais également l’état des défenses immunitaires du patient, permettent de choisir avec un maximum de précision les thérapies les plus adaptées.

Parmi les projets présentés :

  • Canopée : un projet innovant de médecine moléculaire en oncologie
    Jean-Yves BLAY, Centre Léon Bérard, Lyon Recherche Intégrée en Cancérologie, Lyon
  • Impacts cliniques du programme Cartes d’Identité des Tumeurs®
    Aurélien de REYNIES, Cartes d’Identité des Tumeurs®, Ligue nationale contre le cancer, Paris
  • Un nouveau traitement du cancer du pancréas identifié grâce à la génomique
    Nelson DUSETTI, CRCM, Inserm U1068-CNRS UMR 7258, Marseille
  • Comment les progrès de la recherche peuvent-ils aider à prendre en charge le cancer du sein ?
    Daniel BIRNBAUM, Centre de recherche en cancérologie de Marseille, Inserm U1068, Marseille

Recherche interventionnelle : éclairer les politiques de Santé Publique

La définition des politiques de santé publique les plus à même de réduire les facteurs de risque et les conséquences de la maladie cancéreuse (exclusion, qualité de vie altérée, paupérisation,…) doit, pour être efficace, se fonder des données fiables. La recherche interventionnelle qui vise la conception, la mise en œuvre et l’évaluation d’actions et de programmes en santé publique, constitue une de ces sources de données.

Projets présentés :

  • La participation au dépistage organisé des cancers du côlon : apport de la recherche interventionnelle en population
    Frank CHAUVIN, Inserm CIC-EC 3, Centre HYGEE, Institut de cancérologie Lucien Neuwirth, St Priest-en-Jarez

Cancers de l’enfance, connaitre et prévenir les séquelles à long terme

Au cours des dernières décennies l’évolution des traitements a considérablement amélioré le pronostic des cancers solides et des leucémies affectant les enfants. Si les guérisons sont aujourd’hui fréquentes, les conséquences de la maladie, l’agressivité des traitements et les difficultés associées au parcours du patient peuvent, toutefois, affecter l’état de santé et la qualité de vie de l’adulte confronté dans sa jeunesse à l’épreuve du cancer. L’organisation d’un suivi prolongé grâce à  des cohortes dédiées, soutenues financièrement sur le long terme, permet de mieux connaitre les séquelles et effets secondaires tardifs associés aux cancers traités dans l’enfance. Il en découle la possibilité de prévenir au mieux ces problèmes et de préserver la qualité de vie au moyen de prises en charge spécifiques comme, par exemple, la préservation de la fertilité.

Projets présentés :

  • La cohorte française de suivi prolongé des leucémies de l’enfant (LEA) : quels enseignements au bout de 10 ans ?
    Gérard MICHEL, Service d’Hématologie et Oncologie Pédiatrique, Laboratoire de Santé Publique, Hôpitaux de Marseille et EA 3279, Université Aix-Marseille
  • Cancer pendant l’enfance et fertilité à l’âge adulte
    Justyna KANOLD, Hématologie et Oncologie pédiatrique, CHU de Clermont-Ferrand, Unité CRECHE Inserm CIC 1405, Clermont-Ferrand

Le Colloque de la Recherche
Quand ? Jeudi 2 et vendredi 3 février 2016
Où ? Centre des Congrès Polydome - Place du Premier Mai, 63 000 Clermont-Ferrand


Partagez ce contenu

Partagez ce contenu